Connect with us

Actualités

Nouveau record pour la génération Caitlin Clark : la draft WNBA n’a jamais été autant regardée !

WNBA – Caitlin Clark prend logiquement toute la lumière mais avec elle, il y a cette génération toute aussi talentueuse et encore plus, le basket féminin est en plein essor depuis quelques années maintenant. La draft de Clark est en quelque sorte le symbole de cette popularité grandissante.

La draft WNBA a eu lieu plutôt dans la semaine et je vous détaillais les nouvelles stars de demain avec notamment deux françaises présentes dans le top 10. Cette draft a été suivie par des millions de personnes, 2.1 millions pour être exact avec un pic supérieur à 3 millions. Il s’agit tout simplement d’une audience record dans l’histoire de toute la WNBA. Jamais une draft n’avait atteint le million et pour être précis, le record qui a été battu était de 600 000 téléspectateurs lors de la draft de la présumée GOAT, Diana Taurasi (2004), c’est dire l’exploit mais aussi toute la hype entourant cette draft.

Est-ce que la WNBA sera toute autant suivi ? Je l’espère. Pour jouer un petit peu avec les chiffres, la draft NBA fut suivi par 5 millions de personnes l’an passé et 6 millions pour la NFL. Côté WNBA, c’est un bon en avant avec « seulement » 500 000 viewers l’an dernier pour la draft 2023.  Caitlin Clark est la superstar de cette cuvée mais il y a du talent partout avec Cameron Brink, Angel Reese ou encore Kamilla Cardoso pour ne citer qu’elles. Pour aller encore plus loin dans les audiences, la finale WNBA avait atteint un pic de plus d’un million de téléspectateurs, du jamais vu sur les 20 dernières années. Cathy Engelbert (commissioner de la ligue) a le nez faim en ayant fait du changement pour la franchise WNBA, l’Indiana Fever. A l’image de Victor Wembanyama en NBA, l’équipe de Caitlin Clark a vu les matchs à antenne nationale exploser avec 36 matchs… sur 40 possibles contre quelques uns l’an passé.

Le basket féminin doit absolument surfer sur cette vague, avec qui puis est les jeux olympiques cet été à Paris. De plus en plus populaire et accessible, ce ne serait pas étonnant de voir la WNBA exploser, à condition que les hautes instances font tout pour mais à voir les chiffres ou ce qui est mis en place à l’instar de la hype Caitlin Clark, le chemin pris est le bon.

Pourquoi et comment Marine Johannes peut jouer à la fois à New-York et l’ASVEL lors d’une même année ?

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Nicolas Batum lâche un énorme contre pour envoyer les Sixers en playoffs !!

  2. Pingback: Cameron Brink revient sur sa rencontre avec Kawhi Leonard

  3. Pingback: Caitlin Clark devient ambassadrice de la marque Wilson, une première depuis Michael Jordan

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités