*
Connect with us

Actualités

Nicolas Batum affirme que les Clippers ne sont pas satisfaits : « Nous avons beaucoup de marge de progression et c’est la beauté de cette équipe »

La vraie seconde partie de saison commence dès ce soir. Il y aura bien eu deux matchs la nuit passée mais ce soir, quasi toute la NBA prend place sur les terrains. Les Clippers ouvrent très fort en accueillant les Warriors. Nicolas Batum sait que la suite s’annonce importante mais il ne se fait pas trop de souci, les Clippers ont encore une grande marge de progression.

La 2ème équipe de Los Angeles fait une bonne saison avec un bilan de 24 victoires et 14 défaites et une 4ème place à l’ouest. La conférence est terrible car il n’y a pas si longtemps, ils collaient au train de Utah. Depuis, 3 défaites de suite ont fait mal. A titre personnel, Nicolas Batum fait une très bonne saison dans son rôle de l’ombre alors que tout le monde l’avait enterré : En 29.5 minutes de temps de jeu, il score 9 points à 47.2% au shoot dont un stratosphérique 43.9% à 3 points. Après une déchéance la saison passée, Batman profite «Je suis juste heureux d’être dans cette situation, cette organisation. Je suis assez chanceux d’être ici et d’avoir du succès avec cette équipe après quelques problèmes que j’ai eu ces deux dernières années. Nous avons la chance de faire quelque chose de spécial. Vous savez, nous avons beaucoup d’équipes qui peuvent faire quelque chose de spécial, surtout dans cette même ville, mais c’est génial. »

A l’image de nombreuses équipes, les Clippers ont été tués par les blessures entre Paul George, Kawhi Leonard, Marcus Morris, Patrick Beverley. Tous les joueurs cités ont au moins raté 8 matchs. Sur 37 matchs au total, ça fait quand même pas mal. Désormais à 100%, Nicolas Batum pense que lui et ses coéquipiers peuvent vraiment faire du sale en seconde partie de saison et bien sûr en playoffs : «Nous avons beaucoup de marge de progression et c’est la beauté de cette équipe. Nous pourrions être satisfaits, en fait, parce que nous sommes 2èmes (ils étaient 2èmes au moment de l’interview), nous sommes bons, mais non. Et nous ne le sommes pas. Nous avons l’impression d’être au milieu du peloton ou en bas du peloton. Nous devons donc nous améliorer, rester concentrés, continuer à travailler, et je pense que nous sommes sur la bonne voie en ce moment. »

C’est un discours de patron. Les grosses équipes ne sont jamais contentes, se remettent en question sans cesse, justement pour pouvoir progresser. Que leurs fans se rassurent, les Clippers sont solides et bien meilleurs que l’an passé. Mais comme le dit Nicolas Batum, pour aller au bout, il faut continuer à bosser. La suite nous dira bien s’ils arriveront à finir leur mission. Les playoffs s’annoncent excitants d’avance.

Lamarcus Aldridge et les Spurs c’est fini : qui veut d’un poste 4 spécialiste du mid-range ?

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: La déclaration d'amour de Steve Kerr à Nicolas Batum : es joueurs comme Batum sont difficiles à trouver"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités