*
Connect with us

Actualités

Rick Carlisle quitte son poste de coach à Dallas, après Donnie Nelson, c’est un autre monument du Texas qui tire sa révérence

Seisme à Dallas, après le renvoi de Donnie Nelson au poste de GM, c’est au tour de Rick Carlisle de faire ses valises. Une chose est sûre, une énorme page de l’histoire des Mavericks se tourne.

Rick Carlisle a quitté son poste d’entraîneur des Mavericks ce jeudi, un deuxième départ majeur pour cette franchise en autant de jours. Sur le banc depuis 13 saisons à Dallas, menant notamment les Mavericks au titre NBA 2011. Sa décision a été annoncée un jour après que le GM Donnie Nelson et l’équipe aient accepté de se séparer, mettant fin à 24 ans de présence de Nelson au sein de l’organisation.

« C’était uniquement ma décision. » A déclaré Carlisle dans un communiqué transmis à ESPN peu avant que l’équipe n’annonce son départ.

https://twitter.com/wojespn/status/1405618479944847364

Dallas devient ainsi la septième équipe avec un poste d’entraîneur vacant, rejoignant par ailleurs la Nouvelle-Orléans, Washington, Orlando, Indiana, Portland et Boston, où Carlisle a joué pour l’équipe qui a remporté le titre NBA en 1986. Les Mavericks ont maintenant besoin d’un head-coach et d’un General Manager, dans une intersaison où l’on s’attend également à ce qu’ils offrent à Luka Doncic, 22 ans, le meilleur joueur de l’équipe et deux fois All-NBA, une prolongation de contrat estimée à 201 millions de dollars. C’est donc la fin d’une ère du côté du Texas, Carlisle en 13 ans détient un bilan de 555 victoires pour 478 défaites à Dallas, amenant une équipe construite autour de Dirk Nowitzki au titre en 2011. Ce titre est par ailleurs le premier, et toujours le seul, dans l’histoire des Mavs. Dallas a participé à six campagnes de playoffs au cours des dix saisons suivantes, sans jamais dépasser le premier tour.

Une chose est certaine, une longue page de l’histoire de Dallas se tourne, et compte tenu des récentes rumeurs selon lesquelles Luka Doncic pourrait sérieusement penser à aller voir ailleurs, cela ne devrait certaine rien arranger quand on sait que Donnie Nelson est derrière la draft de Doncic, mais aussi en pensant à sa relation avec Rick Carlisle. L’intersaison risque d’être mouvementée au Texas.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités