*
Connect with us

Actualités

Mon beau père et moi : Seth Curry débarque à Philadelphie en échange de Josh Richardson

La draft a été vecteur de beaucoup d’émotions cette nuit, le marché des transferts aussi. Move plutôt étrange de la part de Dallas. Josh Richardson débarque au texas pendant que Seth Curry fait le chemin inverse pour renforcer les Sixers où il retouve une tête bien connue.

Le cauchemar de chaque homme marié ? Être avec ses beaux parents dans une pièce pendant plus de 2.5 secondes. Seth Curry devra s’y habituer, le nouveau coach des Philadelphie Sixers n’est autre que son beau papa, Doc Rivers. Seth Curry et Callie Rivers se sont mariés il y a de ça un peu plus d’un an et pour la drôlerie de la chose, la sœur Curry s’est mariée… avec un joueur des Warriors (Damion Lee). Dans la famille, on meurt, on vit, on marie basket. Néanmoins, c’est un peu triste pour les fans de Dallas, qui s’étaient vraiment attachés à Seth Curry.

Seth Curry était bien plus qu’un rôle player pour les Mavs. Son premier passage dans le texas a été important pour le jeune joueur de l’époque, après quelques bons matchs à Sacramento, c’est vraiment à Dallas qu’il explose. Avant cela, il ne faisait rien à part cirer les chaussures de Stephen Curry. Sous la patte de Rick Carlisle, il tournera à 12.8 points par match lors de la saison 2016-2017 mais à l’époque, Dallas ne jouait rien. L’ancien de Duke file ensuite à Portland, avec une finale de conférence mémorable pour la famille, entre les Blazers et les Warriors, malgré le sweep. Seth Curry re-signe à Dallas et dans une équipe qui joue gros, il apporte en tant que 6ème homme avec 12.4 points par match. Sur ces trois dernières saisons, il tourne à plus de 42% et en 2019-2020, le jeune Seth évolue carrément à un élite 45.2% de loin pour 2.3 paniers à 3 points rentrés par match.

Le nouveau trentenaire prend la route de Philadelphie, en échange de Josh Richardson. L’ancien joueur du Heat a eu du mal à trouver sa place dans le roster des Sixers. Beaucoup de scoreurs, beaucoup de manieurs de ballon, il a fini la saison à seulement 13.7 points par match. Redoutable défenseur, c’est sans doute en ça que les Mavs ont vu leur peut être futur bienfaiteur. Sans faire offense à Seth Curry, il a souvent été dominé dans ce domaine et entre Jalen Brunson, Luka Doncic et consorts, seuls Tim Hardaway Jr semble avoir « la moyenne » sur le poste extérieur. Nonobstant, la mauvaise nouvelle de la blessure de Klay Thompson, la draft de deux nouveaux Warriors, Stephen Curry a trouvé du temps pour prévenir que les Sixers avaient un nouveau bon joueur dans leur troupe.

Selon les besoins de l’équipe, ce deal peut être gagnant gagnant mais la fin de la free agency déterminera réellement le rôle des deux arrières pour la saison à venir.

Joueur préféré, meilleur joueur de la ligue : Anthony Edwards se confie et c’est très drôle

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités