Connect with us

Actualités

Mieux vaut tard que jamais : les dirigeants NBA s’expriment et savaient que ce moment allait arriver, une pause est-elle inévitable ?

Pour résumer, cela arrive environ une fois par jour. Les joueurs attrapent le covid à foison ou sont cas contact et doivent ainsi rater des matchs. La NBA va devoir clairement réagir à ce problème, quand bien même 97% des joueurs sont vaccinés.

Commençons par la bonne nouvelle car il y en a une. La barre des décès a brusquement chuté mais les formes graves peuvent toujours exister. Bon ok, le 2ème point n’est pas vraiment une bonne nouvelle, il faut toutefois rester positif. Les dirigeants NBA et d’autres responsables de la santé autour de la NBA ont déclaré qu’ils s’attendaient à ce que davantage de joueurs devront entrer à leur tour dans les protocoles Covid après Noël et le Nouvel An, en raison de la probabilité d’augmentation des cas de COVID-19. C’est une certitude, cela va arriver quoi qu’il arrive, dans les grandes villes du monde entier. Les gens veulent sortir, en famille, en amoureux, entre potes, pour les vacances et ajoutez à cela les rassemblements pour les fêtes de fin d’année. Qui puis est, les variants sont plus facilement transmissibles :

« La plupart d’entre nous considèrent qu’il s’agit de savoir quand, pas si », a déclaré un directeur général de la Conférence Ouest à propos du variant Omicron qui se répand dans la NBA.

Lundi matin, 46 joueurs NBA étaient entrés en protocole, 41 d’entre eux ont raté des matchs. A l’heure où on écrit ces lignes, 5 joueurs des Nets sont rentrés aussi à leur tour chez eux en isolation, ainsi que le commentateur Walt Frazier. A noter la triste performance des Bulls, qui sont privés de 10 joueurs à l’heure actuelle. 2 matchs des Bulls ont été annulés, et 2 matchs en G-League. Un dirigeant de la conférence ouest pense que la NBA va vivre avec mais est-ce vraiment la bonne solution ? A ce stade de la saison, il faut peut être prévoir et une pause pourrait très bien vite voir le jour. Le sens de l’urgence est bien moins présente avec des cas moins graves et des joueurs et coachs vaccinés en grande partie. Si les cas se multiplient et que les joueurs manquent pour participer à un match, bonjour les galères pour réorganiser tout ça.

La période de cette fin d’année s’annonce pour le moins compliqué et on a hâte de voir ce que fera la NBA dans ce cas de figure. Un air de déjà vu malheureusement…

Quand Muggsy Bogues était l’arme anti meneur

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités