Connect with us

Actualités

Michael Jordan n’aime pas les superteams et le regroupement de stars : « Vous allez avoir un écart de talent dans la ligue »

Sans le savoir, Lebron James allait marquer l’histoire de la NBA en 2010 grâce à « The Decision ». Le regroupement de stars en plein prime ne faisait que commencer, avec des joueurs qui ont eu conscience de leur pouvoir…

Les supers méga stars se rejoignent de plus en plus, notamment dans les grands marchés. On peut le voir aux Lakers avec Lebron James et Anthony Davis, aux Clippers avec Kawhi Leonard et Patrick Beverley Paul George, aux Nets avec Kevin Durant et Kyrie Irving. Il est donc assez dur de lutter pour les petites équipes, à moins de passer par la draft et recruter un Trae Young, Ja Morant ou Luka Doncic. Le front office peut aussi bien monter une équipe en maîtrisant d’une main de fer les finances de sa franchise mais ils ne sont pas nombreux. Ce regroupement de stars n’est pas vraiment au goût de Michael Jordan comme il l’a indiqué lors de sa longue interview auprès de Cigar Aficionado :

« Je pense que vous voulez être en mesure d’avoir un équilibre compétitif dans la ligue », a déclaré Jordan. « Et si un joueur est capable de choisir / déterminer pour quelle équipe il veut jouer, alors vous allez avoir un écart de talent dans la ligue. Donc, si tout le monde veut aller à Chicago, alors tous les meilleurs joueurs seront à Chicago. Vous commencez à en voir un peu maintenant où toutes les stars essaient de se réunir dans la même équipe, mais je pense que cela va commencer à nuire à l’aspect général de la ligue d’un point de vue compétitif. Seulement un ou deux les équipes seront formidables et les 28 autres seront nazes. »

Le discours de Michael Jordan est compréhensible, surtout pour une équipe telle que Charlotte. Sa franchise a eu Kemba Walker via la draft et pas autrement. Les petits marchés doivent vivre ainsi mais la façon dont les joueurs partent est aussi louable. Comme Lebron James l’a prouvé, les stars prennent en mains leur destin et il n’y a pas à les juger pour ça. Dans le passé, beaucoup de front office incompétents ont gâché la carrière collective des meilleurs talents de l’histoire. Allen Iverson, Tracy McGrady et Vince Carter, pour ne citer qu’eux, ont par exemple eu Dikembe Mutombo, Antonio Davis ou un Grant Hill sur une jambe, comme meilleur coéquipier à leur meilleur niveau. Pendant que Kyrie Irving a joué avec KD, Lebron avec Wade et Davis et on en passe et des meilleurs. Les stars prennent leur carrière en main et c’est bien pour une raison, quand on sait à quel point les médias et les fans les jugent justement, pour un manque de succès collectif.

Est-ce que ça fait mal à la ligue entière ? Sans doute que oui. Mais voir 4/5 grosses équipes se la mettre, c’est forcément bénéfique. Pour rééquilibrer tout ça, Adam Silver doit établir de nouvelles règles, comme en NFL mais il ne faut surtout pas en vouloir aux joueurs, qui font le meilleur pour leur carrière.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités