*
Connect with us

Actualités

Menés de 11 points à 2 minutes de la fin, K-Low et Toronto montrent du cœur : « Nous jouons 48 minutes »

Le 5 février 2020 restera historique dans l’histoire de la franchise des Raptors. Non pas parce que Drake arrête de faire appel à un ghostwriter mais bien parce qu’ils ont battu un record. Cette nuit, ils ont dépassé leur meilleure série de victoires consécutives, dans un scénario un peu olé olé (12 victoires de suite) Les hommes de Nurse étaient menés jusqu’à 19 points et plus encore, il y avait -11 à 2 minutes et 30 secondes, avant que Pascal Siakam mène la charge, pour une victoire des Raptors sur les Pacers. Kyle Lowry était forcément content après la rencontre. Toujours sous-estimés, jamais respectés, les coéquipiers de Norman Powell sont champions NBA pour une raison : « Nous jouons 48 minutes. Voilà comment nous jouons. Nous nous donnons une chance, mettre la pression, mettre quelques shoots, être agressif et mieux défendre en fin de match.« 

Rien de tel que le capitaine pour avoir le mot de la fin. 32 points pour le garçon en ratant 2 petits rebonds pour obtenir le triple-double. Cependant, le vrai héros de la soirée se nommait Serge Ibaka. Le congolais a été motivé par son coach qui a déclaré être heureux pour lui car il le méritait. Tout le travail aux entraînements paie et peu importe qu’il ait raté beaucoup avant le shoot final, l’important est de rentrer le plus important : « Nick m’a dit pendant le temps-mort, continue à shooter avec confiance. Il m’a donné beaucoup de confiance. » Serge Ibaka terminera la rencontre avec 30 points, 7 rebonds et 3 passes décisives. L’ex de Keri Hilson avait raté 5 de ses 6 tentatives de loin avant ce shoot décisif.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités