Melbourne a rencontré la tornade du duo Jojo, Simmons : 20 points pour l'un, 14 passes D pour l'autre et intensité maximale pour tous
*
Connect with us

Actualités

Melbourne a rencontré la tornade du duo Jojo, Simmons : 20 points pour l’un, 14 passes D pour l’autre et intensité maximale pour tous

Source photo : Twitter
Rentrée, pré-rentrée, peu importe le nom que vous lui attribuez puisque la NBA est officiellement de retour ! Pour se faire, c’est le duo Joel Embiid, Ben Simmons, qui s’est montré sous son meilleur jour pour une victoire facile (104-84).

C’était un match de playoffs ou de pré-saison ? On se le demande encore et cela prouve que le niveau de concentration était vraiment élevé. Rien que sur la première possession, Ben Simmons (8 points et 14 passes décis a prouvé qu’il n’était pas à pour blaguer, avec une énorme pression défensive. Il veut être parmi les meilleurs défenseurs du monde et il s’en donne les moyens. Offensivement, c’est lui qui donne le ton aussi, en étant le parfait point forward pour son équipe. C’est Markelle Fultz qui en profite le plus avec des coupes à la Dwyane Wade, sans pour autant oublier d’être agressif balle en main, avec ses nombreusx spin moves. Philadelphie claquera 34 points dans le 1er quart-temps.
C’est aussi un nouveau rôle pour J.J Redick, de sortir du banc et de planter. Brett Brown a indiqué qu’il voulait lui filer ce rôle à la Manu Ginobili. Il faut faire des sacrifices pour choper un titre NBA et il lui a fait comprendre qu’il reste quand même un élément majeur. Avec 11 points, il a rempli le contrat. 

Et Jojo Embiid dans tout ça ? Non les gars, on ne l’a pas oublié, loin de là. Il fait un chantier pas possible et ses défenseurs directs se prennent soit un face sur la gueule, en plus des coups de  coude, ou alors ils sont obligés de faire faute, tellement le gars est une machine offensive. Petit coup de stress néanmoins, puisque le pivot a fait une petite chute mais au final rien de grave à noter. Le joueur finit à 20 points et 13 rebonds. Toujours côté Sixers, Markelle Fultz termine à 14 points et 4 passes mais il faudra être un peu moins foufou, en témoigne ses 4 pertes de balle. Brett Brown a fait tourner par la suite et comme on vous le disait, Philadelphie a joué très dur. McConnell a mis la pression physiquement à toute l’équipe de Melbourne. Très agressif, il veut donner le ton à son équipe et il sera important de montrer ce leadership car une nouvelle est tombée. En effet, Wilson Chandler est sorti sur blessure, ce qui n’envisage rien de bon pour la suite…

Côté Melbourne, les joueurs se sont battus avec leurs armes mais les Sixers sont un ton au-dessus. Ware a voulu en faire un peu trop et lâche un 6/23. On rappelle qu’il a fait quelques piges en NBA et qu’il a peut être voulu se faire remarquer, un peu trop peut être.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités