*
Connect with us

Actualités

Luka Doncic balance son 1er triple-double de la saison : 33 points, 16 rebonds, 10 passes, de quoi bien lancer 2021 ?

Source photo : The ringer

Luka Doncic avait besoin d’un match dans le match pour réaliser une perf pas loin du 10/10. Très bon cette nuit, il réalise son premier triple-double de la saison, de quoi peut être vraiment lancer sa saison et remporter son duel haut la main d’un James Harden à seulement  21 points.

Le début de saison des Mavs n’est pas catastrophique, surtout avec l’absence de Kristaps Porzingis. Mais les hommes de Rick Carlisle n’étaient pas dedans et la dernière défaite contre Chicago a fait mal. Cette victoire contre Houston peut lancer la saison, à commencer par Luka Doncic, auteur d’un triple-double alors qu’il revient de blessure :  33 points, 16 rebonds, 10 passes. Attention néanmoins aux turnovers (8 hier). Le 3/10 n’est pas assez représentatif de son adresse à 3 points (12/25 au total) car pendant une grande partie du match, le slovène était adroit. Si le héros de la soirée était le rookie de l’année 2019, le sauveur se nommait Tim Hardaway. Placé sur le banc, il a été étincelant. 30 points pour lui à un 11/14 au shoot et 8/10 à 3 points. Difficile de le voir réitérer une telle performance au shoot, elle fut tout bonnement parfaite et le bougre s’est montré solide en défense au plus grand plaisir de son entraîneur.

C’est ce qu’on pourrait appeler un véritable match de traînards de la part des Rockets. A côté de la plaque au 1er quart-temps, Luka Doncic mène le jeu grâce au convaincant début de match de Willie Cauley-Stein, parfait dans son rôle. Houston ne produit pas le basket vu récemment. James Harden joue énormément seul, les isolations se multiplient, les conneries aussi. Demarcus Cousins se fait expulser… pour rien. Si on enlève Tim Hardaway Jr, le banc des Mavs n’est pas bon et de cette manière, les Rockets grapillent leur retard petit à petit grâce à Christian Wood et Eric Gordon. John Wall est à la limite de l’invisible à cause du jeu peu collectif des siens. Houston arrive même à passer devant mais le 4ème quart-temps sera celui des Mavs. Avec 7 points d’avance, les coéquipiers de Luka Doncic s’en remettent à Tim Hardaway qui plante un shoot salvateur, pour tuer la rencontre. Après s’être fait peur, la victoire ne pouvait pas leur échapper, ils avaient dominé un adversaire peu inspiré offensivement.

Luka Doncic réalise deux bons matchs de suite et on a des raisons de croire que cela pourrait lancer sa saison. Un triple-double n’est jamais anodin et Dallas a réussi à limiter les Rockets à la barre des 100 points. Pas une mince affaire…

Demarcus Cousins déjà expulsé : scandale, blague des arbitres, choisissez votre lexique

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités