Lonzo Ball a des regrets sur ses années Lakers : "Je n'ai pas été à la hauteur"
*
Connect with us

Actualités

Lonzo Ball a des regrets sur ses années Lakers : « Je n’ai pas été à la hauteur »

Source Photo : NBA

Lonzo Ball était censé être le futur de Los Angeles. Sélectionné en deuxième position de la Draft 2017, beaucoup d’attentes avaient été placées en lui par le management et les fans. Désormais épanoui à Chicago, Zo aurait quand même aimé faire mieux dans la cité des anges.

A l’été 2017, les Lakers font le pari d’arrêter le projet D’Angelo Russell pour le trader aux Nets et miser sur un pur produit de UCLA à la Draft, Lonzo Ball. Meneur plus que prometteur, il est au centre du projet de reconstruction aux côtés de Brandon Ingram. Après une année rookie avec quelques coups d’éclats mais sans réellement convaincre, la donne change à Los Angeles, puisque Lebron James vient de débarquer. Néanmoins, ses stats baissent et il est vivement critiqué sur son manque d’impact, sa mécanique de tir, et le bordel médiatique autour de son père et de son image ne l’aide pas. Les Lakers prennent une nouvelle direction et échangent Ball à New Orleans pour récupérer Anthony Davis. Seulement deux saisons et pas mal de déceptions pour le principal concerné.

« C’est ma troisième équipe en cinq ans et chaque équipe a été une expérience différente pour moi. Évidemment, en venant à L.A., j’étais un jeune garçon avec beaucoup d’attentes sur moi et je n’ai pas vraiment été à la hauteur. »

Le meneur de 24 ans arrive à prendre du recul sur son passage à Los Angeles, mais il arrive aujourd’hui à s’épanouir. Largement moins médiatisé dans la Louisiane, il s’éclate davantage en envoyant sur orbite Zion et progresse grâce aux conseils de Jrue Holiday, même s’il a parfois été aligné à ses côtés au poste 2. Libre cet été, les Bulls lui ont fait totalement confiance pour être à la mène de l’équipe et pour l’instant, tout se passe à merveille. Apprécié par les supporters et ses coéquipiers, il occupe un rôle important derrière le duo de scoreurs DeMar DeRozan – Zach LaVine. Et si les Bulls sont 2ème à l’Est avec un bilan de 13-7, l’arrivée de Lonzo Ball n’y est pas pour rien.

Lonzo Ball a déjà pas mal bourlingué en NBA et il ne cesse de grandir. Des débuts poussifs aux Lakers, puis une rédemption aux Pelicans avant peut-être une totale explosion aux Bulls. Son talent est réel et il progresse dans tous les secteurs, notamment l’adresse à trois points. A Chicago, Zo peut prouver qu’il a le potentiel d’être un meneur titulaire dans la ligue.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Le LaVarico a eu raison de Lonzo Ball : "Je suis toujours le grand frère"

  2. Pingback: Lonzo Ball crucifie les Nets et rapproche les Bulls du sommet à l'Est : défense de fer et dagger le mélange idéal pour s'imposer

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités