*
Connect with us

Actualités

Lonzo Ball, 20 ans et de grosses cojones : il met la défaite sur son dos

Source photo : The Big Lead
Cette semaine, Lonzo Ball a vécu des émotions très différentes : tout d’abord, une victoire contre Washington en étant clutch et en faisant taire John Wall, puis son anniversaire (souhaité par LeBron James notamment). Le même soir, une défaite en étant benché et une autre défaite contre le Jazz.

Après une défaite à domicile où il n’y arrive décidément pas (5.5 points de moyenne à 21% au tir, et 11% à trois points au Staples Center), Lonzo Ball et ses coéquipiers devaient réagir en back to back dans l’Utah Une mission  pas accomplie et une attaque qui n’est pas allé au delà des 81 points. Les Lakers sont donc à deux victoires de la barre des 50% qu’il n’atteindront surement plus cette année.

Habitué à être proche du triple double, le jeune meneur des Lakers a scoré 9 points pour seulement 4 passes et pas plus de 5 rebonds. De la nonchalance en défense en laissant Ricky Rubio tranquille derrière la ligne. Pourtant, avec sa taille, il est capable de gêner, ce qu’il a réussi faire face à un all star (John Wall).

Son père et Magic Johnson avaient décrit le joueur comme un leader naturel et ne comptez pas sur lui pour esquiver ses responsabilités. La preuve, puisqu’il assume complètement la défaite. Et on ne parle pas d’une défaite de deux points à cause d’un game winner manqué, mais d’une défaite de 15 points, une défaite qu’on aurait pu mettre sur le collectif par exemple.

Mettez la défaite sur mon dos. Nous étions de retour [dans le match]. Deux actions stupides et ils ont repris leur avance. C’est ma faute. Si vous y pensez, ça a changé tout le cours du match. J’aurais dû faire un écran de retard. Puis ensuite j’ai perdu un ballon. Je peux assurément progresser énormément. J’ai fait 9 points et 4 passes, ce n’est pas assez. C’est une équipe qui est grande. Gobert est très difficile à éloigner de la raquette, Favors aussi. Ils étaient à chaque fois près du cercle et prenaient tout. 

Et lorsqu’il parle de ce fameux rebond, claqué méchamment par Mitchell, c’est lui notamment qui ne fait pas écran de retard. Sur l’action suivante, il perd le ballon, deux faits importants dans le match, alors qu’on sentait le Jazz moins serein dans cette fin de troisième quart temps. Et sur twitter, il n’a pas hésité à envoyer un petit message à certains fans des Lakers.

C’est la quatrième défaite de la saison des Lakers et Lonzo Ball la prend pour lui. C’est très rare qu’un rookie prenne une défaite pour soi même. Et avec un 3/6 à trois points, on espère qu’il a réglé la mire, car les Lakers ont besoin de son adresse et son scoring.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités