*
Connect with us

Actualités

Les 3 points à retenir de la semaine : Aldridge le FP, Cousins le monstre et le Magic 1er à l’est !

Source photo : Zimbio
Deuxième épisode de notre chronique hebdomadaire avec deux joueurs bien vénères qui veulent faire taire les critiques et c’est pas facile dans ce business qu’est la NBA. Nous retrouvons donc, LaMarcus Aldridge, DeMarcus Cousins et le surprenant Magic d’Orlando.

DeMarcus Cousins avait marqué ce fameux retour à Sacramento depuis bien longtemps, et il avait un rappel toutes les dix minutes sur son iphone selon nos sources aussi fiable qu’un lancer franc de Dwight Howard. Sans Kawhi Leonard, LaMarcus Aldridge prend les choses en main, et surtout Orlando, actuellement premier à l’Est qui réalise un énorme début de saison.

  • DeMarcus Cousins 

Avec 32 points, 14 rebonds et 6 passes de moyenne depuis le début de la saison, nous pensons que DeMarcus Cousins a envie de découvrir le monde des playoffs. Et pour cela, il n’hésite pas à défoncer toutes les raquette et celle des Kings peut témoigner. DeMarcus Cousins, auteur de 41 points et 23 rebonds contre les Kings, une ligne de stats interdit aux enfants de moins de 16 ans. Meilleur scoreur de son équipe devant Anthony Davis, on sent le pivot impliqué et on sent qu’il ne veut pas avoir une autre désillusion car avec AD, les deux joueurs forment la raquette la plus talentueuse de la ligue.

  • LaMarcus Aldridge

Qu’est ce qu’il a évolué depuis la saison dernière ! Souvent critiqué pour son état d’esprit qui n’était pas « Spurs Nation », l’ancien Blazer a évacué sa frustration et il se sert de sa frustration pour dominer ses adversaires. Un 25-9 (52% au tir, 37% à trois points) de moyenne depuis le début de la saison, c’est une stat que l’on voyait tous les matins à Portland, et rarement du côté de San Antonio. Certes, avec le retour de Kawhi (on sait pas quand il reviendra), son scoring baissera, mais il porte l’équipe sans l’ailier et ça n’a pas toujours été le cas par le passé. Aldridge a vraiment step-up et il peut clairement dire chut à ses détracteurs.

  • Orlando Magic

Profitant des défaites des Wizards lors de leur road trip sur la côté Pacifique, et des Cavaliers qui sont aussi beaux que le shoot de Michael Kid Gilchrist, Orlando se situe au top de la conférence Est avec 4 victoires et une seule défaite. Bien qu’ils n’aient joué que 5 matchs, le Magic a mis deux raclées aux Spurs et aux Cavaliers. De bons signes pour la suite avec un Vogel qui a trouvé ses rotations, un roster équilibré et des gars qui se partagent le scoring (22 points de moyenne pour Vucevic et Fournier, 24 pour Gordon). Dans une conférence assez faible, il y a moyen pour le Magic de s’accrocher sur le long terme pour décrocher une place en playoffs, une chose que le Magic attend depuis très (trop) longtemps.

Aucun aspect négatif contrairement à la semaine dernière (les blessures), mais on aurait pu très bien placé Cleveland ou encore Tim Hardaway Jr. On s’est donc concentré sur les points positifs avec deux joueurs souvent critiqués et une équipe qui mérite de se faire remarquer.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités