*
Connect with us

Actualités

Ricky Rubio en avait marre de se faire chambrer sur son shoot : 21 points à 4/7 à 3 points et une saison jamais vue en carrière

Source photo : Fiba europe
Les Lakers ont craqué dans la dernière ligne droite face à Utah. Résultat, les hommes de Walton perdent face à un Ricky Rubio, une nouvelle fois très chaud !

Un tweet d’Alex Kennedy nous a bien fait rire hier soir. Il avait prétendu que Ball et Rubio étaient des joueurs semblables car ils sont jeunes (premier sourire déclenché), pas très bon au shoot et très bons passeurs. Mais qu’on se le dise, Ricky Rubio a fait plus que décevoir. Il n’a jamais pu être ce leader pour les jeunes loups, qu’ils les auraient emmené en playoffs. C’est un bon joueur dans la ligue mais loin d’être une star. Vis à vis de sa réputation qu’il avait à Barcelone, il a été au final une déception, vis à vis de ses attentes. Concernant Lonzo Ball, comment juger un gars qui n’a que deux semaines de compétition dans les jambes ?
Alors oui, on comprend qu’ils soient comparés mais par rapport à la différence d’âge, c’est un petit peu injuste de les mettre dans le même sac !

Alors on ne sait pas trop ce qui s’est passé dans la tête de Ricky Rubio cet été mais les choses ont changé. Déjà en pré-saison, il lui est arrivé de ne pas faire une seule passe décisive dans un match ! Il a même sorti des performances à 20 points et hier soir n’a pas fait exception. 21 points à 4/7 à 3 points ! Qui aurait pu croire ça possible car si ses pourcentages ne sont pas « foufou », il n’hésite pas ou plus devrait-on dire.  Sur ce début de saison, ses chiffres sont assez inattendus : 15 points, 7.5 passes et 5.3 rebonds. Niveau scoring c’est 5 points de plus qu’en carrière et 4 de plus que l’année dernière !

Le Jazz a eu besoin de lui et il a répondu présent. Gordon Hayward parti, c’est tout le collectif qui doit répondre présent car un joueur ne peut pas remplacer un tel gars. Rubio ne fut pas le seul à surprendre. Première rotation de Rubio justement, le rookie Donovan Mitchell a sorti un match à 22 points, alors qu’il avait été vilain, depuis tout le début de saison. Pire que Ball au shoot, il  tournait à moins de 30% au shoot avant ce match ! 
Utah aura mis quelques temps à se défaire des Lakers mais grâce à un meilleur money-time et de nouvelles options offensives, les coéquipiers de Rudy Gobert repartent avec la victoire !

Comme quoi les enfants, il n’est jamais trop tard pour travailler son shoot et son agressivité. On a hâte de savoir ce que ça va donner pour la suite, n’est-ce pas Ricky ?

Source photo : ESPN

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités