L'hommage de Joel Embiid à Nikola Jokic pour le titre de MVP
*
Connect with us

Actualités

L’hommage de Joel Embiid à Nikola Jokic pour le titre de MVP

Comme l’année dernière, Joel Embiid a terminé deuxième dans la course au titre de MVP et c’est une nouvelle fois Nikola Jokic qui le devance. Le Serbe réalise un splendide back to back. Pour le joueur des Sixers la déception est énorme, mais ça ne l’a pas empêché de féliciter le Joker.

Pour la deuxième année consécutive, Joel Embiid est devancé dans la dernière ligne droite par la star des Nuggets. Auteur d’une saison plus que solide à 30 points, 12 rebonds, 4 passes en 68 matchs, le pivot des Sixers a porté son équipe à la quatrième place de la conférence Est avec un bilan de 51 victoires pour 31 défaites. Mais en face, la concurrence a mis la barre très haut. Nikola Jokic a encore une fois réalisé une saison extraordinaire : 27 points, 14 rebonds, 8 passes en 74 matchs. Malgré les absences des deux autres stars de l’équipe, Jamal Murray et Michael Porter Jr, les Nuggets bien emmenés par Mike Malone et le Joker ont accroché la sixième place de la conférence Ouest avec un bilan de 48 victoires pour 34 défaites.

Compliqué de ne pas lui donner le trophée après une telle année. Joel Embiid échoue encore une fois si près du but mais il a tout de même tenu à féliciter le lauréat :

« Bien évidemment, félicitations à Nikola. Il le méritait. Il a eu une saison incroyable. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, il y avait beaucoup de candidats. Cela aurait pu aller dans les deux sens. Giannis Antetokounmpo, Devin Booker, faisaient partie de la meilleure équipe de la ligue, de loin, donc je suppose que chaque année, tout dépend de ce que vous décidez, ce qui correspond plus à la narrative pour désigner le gagnant ».

Les espoirs d’une saison réussie reposent donc pour Joel Embiid sur la victoire finale : « il est vraiment venu le temps pour moi de focaliser toute mon énergie sur le plus important, à savoir gagner le titre ».

Mais ces-derniers ont pris un coup hier lors du Game 5 contre le Miami Heat. L’équipe de Doc Rivers est repartie de Floride avec 35 points dans la valise (85 – 120). Joel Embiid, qui s’est fait peur en début de rencontre après un coup au visage, n’a pas réussi à porter son équipe et a été limité à 17 points. Dominé de A à Z, l’équipe de Doc Rivers repart donc à la maison en mauvaise posture puisqu’elle est menée 3 – 2 et pourrait être en vacances si le Heat effectue le travail. Le match compliqué de Joel Embiid pourrait s’expliquer, selon certains observateurs, par le choc de ne pas avoir remporté le titre de MVP. Une hypothèse qui peine à se confirmer après les déclarations du joueur des Sixers hier :

« C’est quelque chose que je savais il y a des semaines, même probablement deux semaines avant la fin de la saison, après ces matchs contre Denver et Milwaukee, et quand ESPN a fait son sondage je savais juste que c’était ça n’arrivera pas. »

La grande déception, Joel Embiid doit la mettre de côté s’il veut encore espérer remporter le titre. Mais d’abord, les Sixers doivent éviter l’élimination au Game 6 jeudi à Philadelphie. L’équipe aura besoin d’un Jojo aux dimensions de MVP s’ils ne veulent pas partir en vacances.

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: L'incroyable surprise des Nuggets à Nikola Jokic pour son titre de MVP

  2. Pingback: Joel Embiid a bien l'équipe de France dans un coin de sa tête : « En français alors, comme ça ils ne comprendront pas »

  3. Pingback: Joel Embiid a bien l'équipe de France dans un petit coin de sa tête : « En français alors, comme ça ils ne comprendront pas »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités