Connect with us

News

L’Espagne domine l’Italie et se qualifie pour les quarts de finale !

Source de l'image : FIBA Basketball World Cup

Au sein d’un groupe du second tour de très haut niveau (Italie-Espagne-Serbie-Porto Rico), on avait le droit aujourd’hui à un alléchant duel européen entre l’Espagne et l’Italie.

L’Espagne a réussi à faire le trou en fin de match pour s’imposer 67 à 60 face à l’Italie. Après un début de match largement aux mains d’une Italie (15 à 7) menée par l’impact surprise de son pivot Biligha, l‘Espagne se réveille et remonte au score grâce à la défense de fer de sa second unit, menée par l’inévitable Sergio Llull (7 points au premier quart). Le premier quart-temps se termine à l’équilibre parfait (18-18). Le second quart tourne lui à l’avantage d’espagnols plus adroits et agressifs, avant que les débats se rééquilibrent. À la mi-temps, l’Espagne mène d’un petit point (31 à 30) malgré un non-match de Marc Gasol (0 points à 0/5 au tir). L’Italie s’appuie elle sur Danilo Gallinari (10 points) pour rester au contact.

Après la pause, le match se tend encore un peu plus et les défenses se resserrent. À l’entame des dix dernières minutes, l’Espagne reste en tête (50 à 48). Ce dernier quart se révélera très tendu, marquer devient un véritable combat pour les deux camps. L’Italie prend les devants et mène même 56 à 52 à quatre minutes de la fin, avant de craquer en subissant les multiples et inhabituels mauvais choix d’un Marco Belinelli peu inspiré (7 points à 3/16 au tir). L’Espagne de Sergio Scariolo revient en tête et se met à l’abri avec un terrible 15-4 infligé aux transalpins dans les deux dernières minutes du match. Les Italiens s’avouent battus et s’inclinent donc 67 à 60.

Dans un match avant tout dominé par les défenses, ni les italiens ni les espagnols n’auront réussi à développer leur jeu offensif habituel. Maladroits de loin (4/20 pour l’Italie et 6/23 pour l’Espagne) et chacun peinés par les galères offensives d’un de leurs leaders (Belinelli avec 7 points à 3/16 au tir et Gasol avec 2 pts à 1/6), les deux camps se sont départagés sur des détails au cours des dernières secondes de jeu. L’expérience de joueurs comme Ricky Rubio (15 points mais 7 balles perdues !) et Sergio Llull (11 points) aura complété l’apport de Juancho Hernangomez (16 points) et Victor Claver (7 points et 9 rebonds). Côté Italien, le nouveau match plein de Danilo Gallinari (15 points) et les 12 points de Luigi Datome n’auront pas suffi pour faire la différence.

Au terme d’un match plaisant, l’Espagne s’assure une quatrième victoire en autant de matchs disputés et rejoint la Pologne, l’Argentine et la Serbie en quarts de finale. Il faudra sans doute hausser le niveau pour le choc face à la Serbie ce dimanche après-midi, capital puisque servant à déterminer le leader du groupe !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News