Connect with us

Actualités

Les terribles confidences de Kevin Love : l’ailier des Cavs a pensé et pense au suicide

Source photo : Cavaliers Nation

C’est le genre d’article qui fout le cafard mais il est important d’en parler. Kevin Love assume tout ce qu’il traverse et espère pouvoir aider son prochain mais vu son interview, on veut que ce soit surtout lui se fasse aider.

Kevin Love et DeMar Derozan ont été les premiers à parler de la santé mentale. En réalité, c’est même l’ancien capitaine de Toronto qui avait commencé à l’évoquer publiquement. Kevin Love l’avait d’ailleurs remercié et que sans lui, il n’aurait sans doute jamais eu la force d’évoquer le problème. Un discours qu’il avait tenu lors de la réception du Arthur Ashe du courage. DeMar DeRozan avait répondu que c’était « cool » de pouvoir aider quelqu’un. Artur Ashe était un ancien Tennismen. Le prix  récompense celui qui faisait preuve de force face à l’adversité, de courage face au danger et a la volonté de défendre leurs convictions quel qu’en soit le prix à payer. Se battre contre la santé mentale est un combat quotidien et même si ça va mieux, Kevin Love assure que le plus dur est encore à venir à travers un témoignage poignant :

« J’avais cherché plusieurs moyens d’en finir… La bonne chose, au moment des recherches, elles aboutissent à la ligne nationale de prévention du suicide. J’ai pensé à plusieurs façons, mais c’était effrayant de me retrouver sur cette voie.

Simplement l’idée de penser à  se suicider. Est-ce que ça m’arrive d’y repenser ? Oui, j’y pense encore. Si quelqu’un a déjà eu de telles pensées auparavant et regarde mon témoignage, il faut reconnaître que ça vous traverse l’esprit de temps en temps.

Je me dois de dire ma propre vérité. J’ai appris que rien nous hante autant que les non-dits. Donc le fait que je garde ça en moi serait en fait plus nuisible.

J’ai évidemment eu des jours où j’ai vraiment du mal, je souffre aussi beaucoup de la théorie de l’imposteur. Comme, parfois je ne me sens pas méritant. Je ne me sens pas digne de ce que j’ai accompli ou du succès que j’ai eu, et souvent je me sens comme une fraude, parce que je n’ai pas le sentiment d’en avoir assez accompli. »

C’est un Kevin Love honnête et sans filtre qui se livre. On ne peut pas s’empêcher d’être triste pour le joueur et quand on le regarde jouer, difficile d’imaginer que l’ailier star traverse une telle épreuve. Bien qu’il ait rassuré sur son cas quelques mois auparavant, Kevin Love doit encore se battre tous les jours. Le confinement n’a surement pu aider, être enfermer chez soi, très souvent seul, c’est une épreuve compliquée, surtout quand on est en proie à la dépression. Le fait qu’il est allé sur internet pour trouver une façon d’en finir, ça en dit long à quel point où il était prêt à aller. Le penser est une chose, le déclarer en est une autre. On espère que Kevin Love est bien entouré…

Un témoignage pour le moins lourd et difficile à écouter. Kevin Love peut être fier de ce qu’il a accompli et mérite tout le succès qui lui est arrivé. On espère qu’avec le temps, le numéro 0 de Cleveland pourra remonter la pente.

Quand la légende est due au hasard : l’histoire derrière la photo mythique de Michael Jordan

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités