Les Rockets rentrent 27 tirs à 3-points contre les Suns : " J'ai cherché à battre le record "
*
Connect with us

Actualités

Les Rockets rentrent 27 tirs à 3-points contre les Suns :  » J’ai cherché à battre le record « 

Source photo : Clutchpoints

Les Suns débarquent à Houston. Si c’était un titre de film, le bluray serait rangé dans la catégorie « films pour adultes ». S’incliner face à la clique de James Harden, ça arrive à des gens très bien. Par contre, repartir avec -36 et 27 tirs primés encaissés…

Visiblement, quelqu’un avait volé leur goûter aux hommes de Mike D’Antoni. Certes, la défense des Suns est habituée à jouer les journées portes ouvertes, mais l’attaque des Rockets a tourné à plein régime hier soir. Houston a pris 57 tirs à 3-points contre Phoenix, et avec beaucoup de réussite. Les observateurs disent souvent à propos de leur attaque « les soirs où ça rentre, l’équipe est imbattable », et c’est justement ce qui s’est passé puisque 27 tentatives ont fait mouche. C’est un nouveau record de franchise, et ils le doivent en partie à leur public qui s’est chargé de leur rappeler en fin de rencontre qu’ils ne leur manquaient que 2 paniers primés.

 » Nous n’étions pas au courant avant les deux dernières minutes. J’ai entendu ‘encore 2 tirs à 3-points’ Nous en sommes arrivés à un moment où on voulait battre le record. Quand il n’en restait plus qu’un je me suis dit que je devais aller le chercher. Je ne vais pas mentir, j’ai cherché à battre le record.  » Austin Rivers via Houston Chronicle

 

Et il a réussi, puisque c’est lui qui a rentré le 27ème 3-points de son équipe. D’une manière générale, l’équipe entière s’est montré adroite avec un joli 27/57 à distance. Evidemment, James Harden a montré l’exemple avec un joli 5/6 dans le domaine, mais c’est Eric Gordon qui a littéralement pris feu avec un énorme 8/13. Ah ben quand on fait prise à deux sur le barbu ça laisse forcément des espaces aux shooteurs hein. Et hier soir, ça n’a pas pardonné.

Avec les playoffs qui arrivent à grands-pas, les Rockets se mettent dans des conditions idéales, eux qui restent sur plusieurs succès avec de larges écarts. Pour l’instant, ce sont bien eux les principaux rivaux des Warriors à l’Ouest !

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités