Connect with us

News

Les Pistons sont clairs sur le sujet Derrick Rose : niveau de 2011 ou pas, le starter sera Reggie Jackson

Source photo : Chris Schwegler - Getty Images

Dans le système du basket américain, les fans sont représentés par deux groupes distincts, mais d’égale importance : ceux qui ont connu Derrick Rose avant sa blessure, et ceux qui l’ont connu après. Voici leur histoire. Et pour l’organisation des Pistons, quel que soit le niveau de D-Rose, la question ne se pose pas : c’est Reggie Jackson qui commencera les matchs du côté du Michigan.

Troisième année depuis son départ des Bulls, troisième équipe pour Derrick Rose. On le sait, le talent et l’expérience sont là, et c’est d’ailleurs pour cette raison que les Pistons ont signé le MVP 2011 pour 15 millions sur 2 ans. Pas de quoi s’enflammer non plus, puisque malgré tout, ce sera Reggie Jackson le titu à la mène pour la cuvée 2019-2020 de Motown.

Parce que oui, le talent est là, mais D-Rose reste injury prone. Et c’est précisément pour cette raison que Jackson continuera à s’amuser avec Blake Griffin et Andre Drummond pendant une trentaine de minutes par match. De quoi laisser plus jeune MVP de l’histoire sur la paille ? Pas selon son nouveau coach, Dwane Casey, puisque le COY 2018 avait assuré que Derrick Rose serait sur le terrain « si le match est en jeu ». Un peu comme un certain Tony Parker l’année dernière avec les Charlotte Hornets, qui jouait environ 16 minutes par match et était souvent présent dans le money time.

Ceux d’avant sa blessure le savent, D-Rose était absolument sublime sur un terrain. Pas mal d’entre nous ont chialé au moment de sa masterclass à 50 points, d’autres ont eu du mal à comprendre (on vous en veut pas), mais Derrick en a pas mal chié. En espérant voir à Detroit sa renaissance amorcée à Minnesota ? En tout cas on te le souhaite.

Derrick n’a rien à perdre, Detroit n’a rien à perdre, la NBA n’a rien à perdre, bref tout le monde a tout à gagner de revoir Derrick foutre le bordel sur le terrain. Nouveau rôle sur le banc, nouveau départ, et si au final la consécration de tout ça… c’est le titre de sixième homme cette année ? Ce qui est sûr, c’est que tous les fans de NBA vont scruter à la loupe les perfs de Detroit sur les 82 prochains matchs de saison régulière. La balle est dans tes mains Derrick.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News