Connect with us

Vidéos

Les papys font de la résistance : quand Flash et Air Canada sont les 1ers à la salle…

C’est la belle anecdote du jour. Atlanta affrontait Miami à la maison en début de soirée. En plein dimanche, sans doute que les joueurs se sont reposés à l’hôtel, se sont promenés, ont décuvé, ou ont regardé zone interdite. Tous les joueurs ou presque. Quelques heures avant la rencontre, devinez qui était présent pour s’échauffer en avance, en plus du shootaround ? Dwyane Wade et Vince Carter. Ils n’ont plus rien à prouver à personne, des all-stars, des légendes, des joueurs qui sont plus proches de la fin que du début. L’occasion de rappeler à tous les jeunes, lendemain de soirée ou pas, qu’il faut être pointilleux chaque jour pour faire partie de l’élite sur la durée. Un bel exemple qui nous montre comment ils sont arrivés tout là haut. Ils nous manqueront à coup sur…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Vidéos