*
Connect with us

Actualités

Les Lakers se préparent à affronter l’ogre Stephen Curry : « Nous savons qui est la tête du serpent, c’est Steph. Nous devons essayer de le contenir au mieux »

Source image : USATSI

L’affrontement ultime se prépare. Les Warriors contre les Lakers, pour le gain de la 7ème place, c’est ce soir 4 heures du matin heure française. Los Angeles est en train de faire les derniers préparatifs pour essayer de contenir le feu humain qu’est Stephen Curry.

Ce sera la clé dans l’opposition de ce soir. Si les Lakers veulent s’assurer la place de 7ème de la conférence Ouest et aller affronter les Suns ce dimanche, il faudra réussir à ralentir Stephen Curry. Sauf que la tâche s’annonce presque impossible tant le meneur des Warriors est sur une autre planète. 37 points de moyenne en avril, 36,8 en mai, on peut considérer que le numéro 30 est plutôt dans une bonne période. Tout le jeu de Golden State gravite autour de lui. Même si les Lakers possèdent la meilleure défense de la ligue, le meneur reste un joueur terrifiant pour n’importe qui. Anthony Davis le sait, il faudra réussir à le ralentir pour espérer un succès.

« Nous savons qui est la tête du serpent, c’est Steph. Nous devons essayer de le contenir au mieux. Ce sera un effort collectif, toute la pression ne sera pas mise que sur les guards. Nous devons être sûr de garder nos yeux sur lui et de rester sur lui tout le temps. »

Le jeu des Warriors sera tourné autour de la réussite au shoot de leur leader. Car c’est cette réussite qui permettra de libérer le reste de l’effectif. Si Steph Curry est adroit, Draymond Green a toute la latitude pour gérer le jeu de son équipe, Andrew Wiggins a des espaces pour pouvoir attaquer le cercle. Kent Bazemore et Jordan Poole peuvent avoir des shoots ouverts grâce aux décalages créée par la concentration de la défense sur Curry. Et Juan Toscano-Anderson ou Kevon Looney pourraient récupérer les miettes. L’effectif des Warriors est tellement dépendant de Curry qu’une bonne performance de sa part est vitale pour la survie de l’équipe. Même quand il a pris 22 tirs à 3 points dans la victoire dimanche face aux Grizzlies, Steve Kerr a admis qu’il aurait aimé qu’il puisse en prendre encore plus.

La défense des Lakers doit donc s’attendre à une avalanche de 3 points de la part de la torche humaine californienne. Mais les Lakers ont des arguments à opposer. Kentavious Caldwell-Pope ou Wes Matthews vont devoir essayer de tenir le plus possible en 1 vs 1 face au chef, et l’aide de la part des big men que sont Anthony Davis ou Andre Drummond va être nécessaire. Mais les Lakers sont au complet, pas forcément tous à 100 %, mais au complet. Et le retour de LeBron James et de Dennis Schröder apporte beaucoup plus de sérénité à l’effectif de Frank Vogel. Le meneur allemand qui est d’ailleurs revenu sur la menace Curry.

« C’est le meilleur shooteur ayant jamais joué. Donc, n’importe quel shoot, même s’il vient du milieu du terrain, c’est un bon shoot pour lui. Au final, vous devez faire en sorte que ce soit le plus difficile possible pour lui et limiter ses 3 points »

L’adresse de Stephen Curry sera déterminante pour connaître le résultat du match. Mais si tout clique pour le meneur des Warriors, la défense des Lakers aura beau tenté tout ce qu’elle veut, il sera impossible de tenir l’assassin à tête d’enfant. L’important reste la victoire.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités