Connect with us

Actualités

Les Lakers Historiquement mauvais à 3 points : 2éme pire performance de l’histoire en Playoffs

Source photo : Getty Images

Pour remettre les pendules à l’heure ce soir, les Lakers savent ce qu’il leur reste à faire. Affreux au tir à trois points, il faudra régler ce problème pour renverser Portland.

Le game one de cette série Lakers-Blazers s’est soldée par une petite surprise. Une victoire 100-93 du huitième contre le premier de la conférence ouest. Il a fallu immédiatement analyser cette défaite. Absence des supporters ? LeBron pas encore en mode playoffs ? Peut-être un peu de tout ça. Mais c’est surtout la prestation affolante des joueurs de Los-Angeles au tir longue distance qui peut inquiéter.

5/32. C’est bel est bien la piètre statistique des tirs à trois points de Lakers dans la nuit de mardi à mercredi. 5/32, soit 15.6% de réussite. Dans l’histoire des playoffs, c’est tout simplement le deuxième pire total pour une équipe ayant tiré plus de trente fois derrière l’arc. Cela reflète ce que l’on avait vu depuis la reprise. Les Lakers n’avaient inscrit que 30% de leur tirs longue distance sur les derniers matchs de la saison et ont fait encore pire pour débuter cette série. C’est Danny Green qui s’en est le mieux tirer avec un 2/8. Les autres joueurs qui sont parvenus à réaliser l’exploit d’inscrire un trois points sont LeBron James, Kyle Kuzma et Markieff Morris. Le tour est vite fait. Kyle Kuzma, un des heureux élus, a évoqué le manque de réussite des siens :

« Tu dois constamment oublier ce que tu viens de faire, c’est le seul moyen de gagner en confiance. Si tu en rates dix de suite ou que tu en mets dix de suite, tu dois les oublier et continuer à tirer. Continuer de tirer jusqu’à ce que tu prennes feu, et je sais qu’on en est capable. »

LeBron et AD quant à eux étaient d’accord pour dire que leur équipe s’est créée de nombreuses opportunités de tir faciles, mais que la réussite n’était pas présente. Ça on l’avait remarqué… Pour le coach Frank Vogel il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Son équipe doit rester calme, continuer à travailler pour se créer les bons tirs et surtout être patiente. Sauf qu’il faut du temps pour être patient. Et du temps, les Lakers n’en ont déjà plus. Car en face, les Blazers sont bouillants et un certain Damian Lillard a inscrit seul plus de paniers à trois points que les Lakers réunis. Si l’équipe de LA venait à réaliser ce soir une performance semblable, Portland ne manquera pas de saisir l’occasion. Avec un avantage de deux matchs, on se dirigerait déjà vers un incroyable upset.

A force d’essayer, ça finira bien par tomber dedans. Mais avec ce que proposent les Lakers depuis bientôt un mois, personne ne serait surpris de les voir terminer avec un 7/60 au tir un des ces quatre.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités