*
Connect with us

Actualités

Les Knicks se séparent d’Allonzo Trier et recrutent Theo Pinson, tout juste libéré par les Nets !

Source de l'image : Steven Ryan/Getty Images.

Les Knicks, sous l’impact de leur nouveau président Leon Rose, débutent leur phase de grands travaux devant permettre à la franchise New Yorkaise de redevenir à terme une équipe crédible et se bataillant pour les playoffs. Un premier départ vient d’être annoncé et suivi de l’arrivée d’un autre joueur.

Même s’ils ne font pas partie des 22 équipes allant disputer le reste de la saison au sein des installations de Disney World à Orlando (Floride) à partir du 30 juillet, les New York Knicks sont très actifs en coulisse. En parallèle de leur recherche de coach, devant se terminer au courant du mois de juillet, les New Yorkais viennent en effet d’effectuer quelques changements au sein de leur effectif. Comme l’a rapporté Ian Begley de SNYtv sur Twitter et par la suite au sein de son article, la franchise de Big Apple a choisi de mettre fin au contrat d’Allonzo Trier pour signer Theo Pinson.

Ce dernier, libéré mercredi dernier par les Brooklyn Nets dans le but de signer Tyler Johnson, n’a pas tardé à trouver un nouvel employeur, en l’occurrence le voisin et rival honni de sa précédente équipe. Le polyvalent poste 1/2, sorti non drafté de l’université de North Carolina et directement signé par les Nets au cours de l’été 2018 aura alterné entre G-League et NBA tout au long de sa première expérience professionnelle. En deux ans, il sera apparu à 51 reprises avec Brooklyn, tournant à 3,9 points, 1,8 rebonds et 1,5 passe lors des 11 minutes de jeu dont il disposait en moyenne. Cette saison, Pinson aura également disputé neuf matchs avec les Long Island Nets, franchise de G-League affiliée aux Nets, avec qui il aura cumulé 15,1 points, 6,6 rebonds et 5,1 passes de moyenne.

Pour lui permettre de s’installer durablement (au moins pour le moment) au sein de l’effectif, les Knicks ont dû se séparer d’un de leurs joueurs sous contrat NBA garanti. C’est donc Trier qui fait les frais de cette arrivée inattendue. L’arrière de 24 ans, non drafté et directement signé par New York en two-way contract au cours de l’été 2018 aura impressionné pour ses débuts en NBA, réalisant une première saison encourageante (64 matchs joués pour 10,9 points, 3,1 rebonds et 1,9 passe en 22 minutes de jeu en moyenne) et étant prolongé pour deux ans et 7 millions de dollars en décembre 2018. Placé dans le cinq de départ par David Fizdale à l’entame de la saison 2019-2020, Trier aura peu à peu disparu des radars et n’entrera que très rarement en jeu lors de l’intérim de Mike Miller. Le scoreur naturel qu’il est quitte donc les Knicks avec des honnêtes statistiques de 9,7 points à 45% au tir dont 38% à trois points, 2,6 rebonds et 1,7 passe en 19 minutes de jeu en moyenne lors des 88 matchs disputés avec les Knicks.

De moins en moins utilisé ces derniers mois après des débuts prometteurs, Allonzo Trier devait se savoir dans un flou certain concernant son avenir à New York. Son départ des Knicks est peut-être une bonne chose pour lui, il devrait sans aucun problème trouver une équipe prête à l’accueillir. Son rôle de scoreur energizer en sortie de banc devrait attirer l’attention de plusieurs équipes en recherche d’un profil de ce type.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités