Connect with us

Actualités

Les équipes non-invitées font le forcing pour jouer cet été

22 équipes ont été invitées en NBA et 8 équipes ne le sont pas. Logiquement, ces dernières expriment une certaine peur d’être laissées trop longtemps out.

Les équipes non-invitées pour le reste du championnat ne veulent pas rester inactives et ça se comprend. Pour n’importe quel sportif, même pour les amateurs mais encore plus pour le pro, rester assis pendant 9 mois n’est pas une solution envisageable. Les équipes non-invitées sont les suivantes : Minnesota Timberwolves, Atlanta Hawks, New York Knicks, Cleveland Cavaliers, Chicago bulls, Golden State Warriors, Detroit Pistons et les Charlotte Hornets. Tony Ressler, le propriétaire des Hawks, a récemment déclaré que 9 mois sans basket, c’est bien trop long pour une équipe professionnelle, encore plus quand elle a des jeunes qui a besoin de se développer :

« Neuf mois, c’est trop long sans vrai basket. Nous ne pouvons tout simplement pas risquer cela. Je pense que la ligue l’a entendu haut et fort. Nous nous efforçons de rester compétitifs. C’est ce que veulent nos joueurs. Nous voulions désespérément avoir quelque chose qui nous aide à rester compétitifs. »

Trae Young a par exemple joué un match de summer league hier et ça ne remplacera pas un véritable match, tout comme les matchs d’entraînements. Pas la même intensité, pas les mêmes conditions et surtout, pas la même expérience engrangée. Les différents front-offices de ces équipes non « qualifiées », essayent de mettre en place des idées pour ne pas être délaissées :

– Des workouts pendant deux semaines en juillet.
– Des minicamps pendant quelques jours, ainsi que 3 matchs télévisés
– Organisation d’activité en équipe pour la mi-septembre
– Les équipes souhaitent que le training camp de la saison 2020-2021, commencent deux semaines plus tôt.

Toujours selon ESPN, les équipes non-invitées veulent une mini summer-league avec des matchs télévisés :

« Les propriétaires, les dirigeants de front-office et les entraîneurs expriment leur inquiétude quant au fait que de nombreux jeunes joueurs en développement auront de plus en plus de mal à se séparer de leurs franchises et à la structure professionnelle et personnelle qui y est offerte. » Adrian Wojnarowski

Si la NBA a décidé de ramener 22 équipes, c’est avant tout pour limiter le nombre de joueurs pour leur sûreté. Reste à savoir si la NBA fera des événements pour les « exclus ».

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités