Les Celtics très discrets pendant la Draft, Brad Stevens ne veut pas bouleverser son groupe
*
Connect with us

Actualités

Les Celtics très discrets pendant la Draft, Brad Stevens ne veut pas bouleverser son groupe

Celtics

Les Celtics sont restés très discrets en cette nuit de Draft contrairement à d’autres équipes. Brad Stevens, président des opérations basket, est revenu sur cette discrétion.

La Draft est chaque année synonyme d’échanges. Les franchises montent des trades qui incluent des choix de Draft, des joueurs etc… Une équipe a été particulièrement discret et il s’agit des Boston Celtics, récemment battus en finale NBA contre les Warriors. Pourtant, avant le début de la soirée, certaines rumeurs laissaient entendre que les C’s pourraient essayer d’échanger pour obtenir un choix au premier tour. Certains observateurs disaient que Boston était intéressé pour reprendre le choix n°28 des Warriors et que le franchise n’était pas contre lâcher Grant Williams ni Payton Pritchard. Finalement, ils se sont contentés de leur seul choix, le numéro 53. Ils accueillent donc dans leurs rangs le jeune JD Davison d’Alabama. Brad Stevens, qui s’exprimait aux journalistes, a expliqué pourquoi ils n’ont pas essayé d’obtenir un choix plus haut :

« Nous avons eu des discussions pour monter dans la Draft, mais nous séparer de joueurs importants, utiliser nos TPE (traded player exception) et d’autres pièces, n’était pas quelque chose que nous voulions faire pour le moment. Le coût pour monter était tout simplement trop élevé pour nous. »

Cette inactivité et l’explication de Brad Stevens sont compréhensibles dans la mesure où cette saison à été primordiale dans la création d’un groupe compétitif. Boston a rejoint les finales, après un parcours magnifique en playoffs. Malgré une première partie de saison difficile, la franchise a réussi à construire une base solide sur laquelle s’appuyer pour les années suivantes. La défaite en finale ne doit pas tout remettre en cause au contraire et ça Brad Stevens le sait parfaitement. L’échec contre les Warriors est aussi un mal pour un bien. C’est une première expérience sur laquelle l’équipe va pouvoir s’appuyer dans le futur. De plus, il a permis de cibler les faiblesses et les points d’amélioration. La priorité de cette intersaison sera sûrement pour les C’s de renforcer leur banc qui a été en grande difficulté contre celui de Golden State.

Si Brad Stevens veut de la continuité, il y a bien raison, mais les Celtics seront quand même actifs sur le marché cet été afin de renforcer l’effectif là où ils ont besoin :

« Nous avons décidé ce soir de ne rien utiliser [échanger]. Mais les choses ne font que commencer. »

Contrairement à d’autres franchise, les Celtics ont décidé de rester discrets lors de la soirée de la Draft. Le front office ne veut pas se précipiter et souhaite faire les bons choix pour renforcer son effectif. Il ne manque pas grand-chose à cette équipe, qui a échoué à deux victoires du titre, il n’y a donc aucune raison de se précipiter.

Chet Holmgren est ravi d’avoir été drafté par le Thunder : « Je pense que c’est une excellente situation »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités