Connect with us

Actualités

Les 100 meilleurs joueurs de la NBA – #80 à #76 : Eric Gordon moins fort que Kyle Kuzma, très bien

Source photo : Zimbio

En cette journée du 25 septembre, nous allons revenir joueur par joueur sur le classement d’ESPN. Les 100 meilleurs joueurs sont présents et comme souvent avec le média américain, c’est à n’y rien comprend parfois.

80 – Brook Lopez : on est reparti pour un tour et Brook Lopez ouvre le bal. Il a été très bon cette saison après une galère à Los Angeles. Il shoote comme un pur shooteur (records de shoots tentés à 3 points pour un intérieur, + de 500 shoots) mais son efficacité a été restreint en playoffs et même à la dernière coupe du monde. On notera ses progrès en défense et surtout le fait qu’il ait complètement changé de jeu pour avoir de solides minutes.

79 – Patrick Beverley : à cause de sa blessure, il n’était pas classé l’an passé. Il a été formidable cette saison, en étant le leader spirituel et vocal de cette équipe. Avec Paul George et Kawhi Leonard, les extérieurs adverses vont passer un sale quart d’heure. Il n’aura plus besoin de surjouer en attaque et on s’attend à une énorme saison de sa part.

78 – Eric Gordon : déjà pas respecté sur 2K, il l’est encore moins dans la réalité. Le joueur qui vient de prolonger était pourtant 42ème l’an passé. Il sait shooter, il est clutch, il peut créer, il sait défendre, il peut jouer sur les 3 postes extérieurs, il est plutôt complet mais visiblement, ce n’est pas assez. S’il était starter avec des responsabilités de star, il pourrait produire des chiffres dignes des meilleurs arrières du monde.

77 – Kyle Kuzma : et ouais, même Kyle est devant ce bon vieux Eric. Il score 19 points par match mais qu’est ce que le joueur est unidimensionnel  car hormis scorer, il ne fait pas grand chose d’autre. Selon ses coéquipiers de team USA, le garçon serait devenu un bon défenseur. On attend de voir…

76 – Spencer Dinwiddie : difficile de faire meilleur 6ème homme. Il était tellement bon au début d’année, que le joueur jouait souvent à la place de D-Lo dans les fins de match. Personne ne peut le stopper quand il a la main chaude et son rôle sera très important encore une fois, surtout qu’il n’est pas un poids en défense pour son équipe.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews







More in Actualités