Connect with us

Actualités

L’énorme coup de pression de Dwane Casey envers Killian Hayes pour le réveiller

NBA – Arrivé à Detroit lors de la draft NBA 2020, Killian Hayes disposait d’une hype assez grande après avoir montré de belles choses lors de son passage à Cholet. Choisi en 7ème position, le plus haut pick pour un prospect Français (avant VW : Victor Wembanyama), le attentes étaient grandes. Trop ?

Pour être tout à fait honnêtes, Killian Hayes a déçu lors de sa première saison NBA, avec des pourcentages assez suspects (35.3% au tir dont 27.8% du parking). Pas de quoi emballer le front-office de Motor City, qui a donc drafté Cade Cunningham la saison suivante. S’il a régulièrement joué avec Cade, Killian a ensuite basculé dans un rôle plus logique en sortie de banc, face à des adversaires moins forts sur le papier, mais il n’a pas amélioré ses statistiques pour autant et son impact sur le jeu de son équipe demeurait anecdotique.

Autant dire que cette troisième saison avec le maillot des Pistons a tout l’air d’une dernière chance (déjà) pour le meneur et on ne peut pas dire qu’il la commence de la meilleure des manières, et il s’agit là d’un énorme euphémisme. En 17 minutes sur le parquet Killian inscrit en moyenne 2.3 point à 12.5% d’adresse au tir dont 10% à distance. Des chiffres assez affligeants il faut l’admettre, de quoi subir un rejet de la fanbase Américaine de Detroit, qui n’a l’air de plus trop vouloir compter sur lui. Et on ne peut pas dire que son coach lui vienne beaucoup en soutien :

« Il ne joue pas au même niveau qu’en présaison. On doit trouver pourquoi. Il se met beaucoup de pression sur lui même alors qu’il n’en a pas besoin. Il est temps de grandir.” Dwane Casey

https://twitter.com/JLEdwardsIII/status/1585085622003564544

De la pression il est clair que Kilian s’en met et cela impacte énormément son jeu. Pourtant initialement très bon sur pick&roll, il bafouille désormais son basket et montre une fragilité mentale qu’il va devoir surmonter s’il ne veut pas compromettre sa place dans la grande ligue. Dwane Casey semble en tout cas avoir bien entamé sa limite de patience.

Chaque match doit être une opportunité de montrer qu’il est capable de rentrer ses tirs avec régularité et pénétrer la raquette. Attention Kilian car le temps est compté, et tout peut aller très vite en NBA, et pas toujours dans le meilleur sens…

La décla de la nuit : l’agent de Victor Wembanyama envoie une balle perdue au clan Parker

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: LeBron James claque un gros dunk comme s'il avait 20 ans...

  2. Pingback: Le symbole d'un joueur en manque de confiance : Killian Hayes refuse même les contre-attaques...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités