LeBron James pourrait encore créer l'histoire avec le titre de meilleur passeur mais il s'en moque : "Ce n’a jamais été un objectif pour moi"
*
Connect with us

Actualités

LeBron James pourrait encore créer l’histoire avec le titre de meilleur passeur mais il s’en moque : « Ce n’a jamais été un objectif pour moi »

Emmenés par un LeBron en mission reconquête, les Lakers réalisent leur meilleur début de saison depuis 2010, année du dernier titre de la franchise. Aux commandes d’une équipe complètement remaniée, le King est même le meilleur passeur de la ligue. Parviendra-t-il à maintenir le rythme et rajouter une nouvelle ligne à son palmarès personnel ? Peu probable qu’il s’agisse d’une priorité pour LeBron.

Les Lakers arborent un bilan de 10 victoires pour 2 défaites. La franchise pourpre et or démarre cette saison de la meilleure des manières. Concentrés et appliqués, notamment en défense, les hommes de Frank Vogel affichent une certaine détermination et semblent être en mission derrière leur leader, LeBron James. L’enfant d’Akron rayonne sur le terrain. Toute sa carrière, il a été à la création pour toutes les équipes dans lesquelles il a jouées. Ce n’est pas nouveau. En effet, le coach Vogel l’a très bien compris et fait passer quasi tous les ballons par sa star :

Nous avons créé un environnement où il est le joueur qui a le plus le ballon, alors que la saison passée où ils étaient plusieurs à mener les contre-attaques. Toutes les équipes de contre-attaques ont cet état d’esprit où n’importe qui peut initier et mener la transition. Nous sommes un peu de l’ancienne école. Il est un des meilleurs passeurs du monde et de l’histoire.

Ainsi, après 11 matchs, l’ailier est le meilleur passeur de la ligue avec une moyenne de 11.1 passes décisives, faisant de lui le meilleur passeur de la ligue devant Luka Doncic et Trae Young (plutôt pas mal comme cuvée au passage). Avec un palmarès plutôt bien fourni, LeBron aura la possibilité de finir meilleur passeur sur une saison entière, pour la première fois de sa carrière. Au passage, avec une telle moyenne, le King pourrait devenir le meilleur passeur pour un joueur à sa 17ème saison (record détenu par John Stockton avec 8.7 passes décisives en 2000-01). Loin de toutes ces considérations statistiques, l’objectif pour LeBron est tout autre et encore plus grand.

Ce n’a jamais été un objectif pour moi. Ce qui compte vraiment pour moi, c’est que la passe a toujours été mon action préférée parce qu’elle offre une possibilité de scorer à mes coéquipiers. Je ne ferais pas de passes décisives si mes coéquipiers ne mettaient pas leurs shoots, c’est simple. Donc tout le mérite leur revient.

En attendant, LeBron parvient à trouver parfaitement ses coéquipiers dans des situations favorables. À l’origine de tout le jeu californien, il alimente très bien Anthony Davis, notamment avec ce pick-and-roll qui fait déjà beaucoup de mal aux défenses adverse. En effet, 23% de ses assists sont pour le Monosourcil. Avec seulement quelques semaines de saison régulière dans les pattes, cet effectif taillé pour le titre a encore de la marge, surtout en attaque. Ça ne présage rien de bon pour la ligue.

Est-ce que LeBron finira meilleur passeur de la ligue à la fin de la saison ? C’est fort possible. S’agit-il d’une priorité pour le King ? Absolument pas. En tout cas, avec 8 772 passes décisives au compteur en carrière, le quadruple MVP est déjà dans le top 10 des meilleurs passeurs de l’histoire. Tout doucement, LeBron devra léguer de la responsabilité à AD ou à d’autres. Au fil des années, son QI et sa vista seront déterminants et prédominants pour entamer le dernier virage de sa carrière et tenter de rajouter de nouvelles bagues à sa bijouterie personnelle. #WashedKing

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités