Connect with us

Actualités

Lebron James pense que les choses ont changé depuis le titre de 2016 : « Ce titre a fait de moi le plus grand joueur de tous les temps »

Source photo : ESPN

Comment foutre le feu le 31 au soir ? En ne faisant pas les courses alors que tu organises la soirée ? En n’ayant pas le bon smoking ? Rien de tout ça même si ça fait flipper. Il suffit juste de s’appeler Lebron James et déclarer être le meilleur joueur de toute l’histoire.

Comme vous le savez, Lebron James a annoncé réaliser une série intitulée « More Than an Athlete », avec sa team. Nous sommes maintenant au 7ème épisode et Bron a enfin décidé de s’assumer. Cela a toujours été un problème dans sa vie de basketteur. Trop gentil, trop généreux, pour dire, même un homme nommé Dwyane Wade lui a dit entre quatre yeux. Même son de cloche chez Draymond Green. La question n’est pas de savoir s’il est le meilleur joueur de l’histoire, on en débattra à la fin de sa carrière, mais plutôt d’être enfin le gars qui pète la confiance et qui assume. Finie la fausse modestie et c’est tant mieux pour lui et ses fans. Lebron James est le meilleur joueur de la planète sans débat possible et il faut l’assumer. Dans ce fameux 7ème épisode, il évoque donc son statut dans l’histoire. Ce qu’il dit est d’ailleurs très intéressant :

« Ce titre a fait de moi le  GOAT. C’est ce que je ressentais. J’étais fou de joie de gagner pour Cleveland après 52 ans d’attente. La première vague d’émotion, c’est lorsque tout le monde m’a vu pleurer. C’était pour ces 52 ans sans victoire à Cleveland. Puis, après je me suis dit que ça faisait de moi le plus grand joueur de tous les temps. »

Il faut remettre les choses dans le contexte. Ce qu’a fait Lebron James est très risqué. Revenir à Cleveland, alors qu’il a une belle équipe à Miami malgré la récente défaite en finale 4 à 1 contre San Antonio. Mais cela le ronge de l’intérieur, il en veut plus, il veut revenir à la maison et gagner le fameux titre NBA qu’il a promis à sa ville préférée. Cleveland est une ville de poissards. Incapable de gagner de titre, peu importe le sport, c’est dire que la tâche s’annonce compliquée. A l’été, il a osé dire qu’il chassait le fantôme de Chicago. Ce fantôme n’est pas ectoplasma mais bien Michael Jordan. Après le titre face aux Warriors, les choses ont forcément changé car on ne parle pas de n’importe quelle équipe. Une équipe remportant le plus de match de l’histoire de la NBA, devant celle de Chicago 1996 et leurs fameuses 72 victoires en saison régulière :

« Tout le monde expliquait combien les Warriors étaient la meilleure équipe de tous les temps, la meilleure équipe jamais assemblée. Vu la manière avec laquelle nous étions revenus dans la série, je me suis dit que nous avons réalisé quelque chose d’unique. C’est sans doute l’une des seules fois dans ma carrière où je me suis dit : « Merde, on a fait quelque chose d’unique ! »

Il est vrai que c’est sans doute le scénario le mieux foutu depuis J.K Rowling et Harry Potter. Une équipe que personne ne voyait gagner la finale, surtout après avoir été menée 3 à 1. Puis Lebron James et Kyrie Irving sont sortis de leur cachette pour nous offrir un finish incroyable. Plus que les stats, notamment avec des matchs à plus de 40 points, Bron et Kryrie nous ont offert des actions que personne n’oubliera jamais, à l’image du shoot de Kyrie sur Steph bien sûr et du chasedown du King sur Andre Iguodala. Déjà dans la légende, le numéro 23 a fait plus que marquer l’histoire ce jour là.
Son histoire n’est pas terminée, loin de là, surtout que depuis, il a perdu deux finales contre ces mêmes Warriors. Vu leur roster, même les monstars auraient pris cher. Du côté de Los Angeles, il a la chance de gagner des titres quant au débat avec Michael Jordan, on y reviendra un peu plus tard, avec un cigare, quand Bron aura pris sa retraite.

Ce qui est marrant dans cet épisode, c’est que Lebron James déclare penser qu’il est le meilleur joueur de l’histoire. Pourtant, il dit aussi dans le même temps que ce n’est pas le cas. Déclarant que sa carrière est différente de celle de Michael Jordan, qu’il est un des meilleurs de l’histoire mais pas encore tout à fait le meilleur. Lebron James, l’homme par excellence.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités