......
...Lebron James est toujours le roi à Miami : 51 points et 8 rebonds, dommage que Wade n'était pas là - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

News

Lebron James est toujours le roi à Miami : 51 points et 8 rebonds, dommage que Wade n’était pas là

Source photo : espn

Les Lakers se déplaçaient à Miami et il était inconcevable de repartir avec une défaite. Lebron James a été injouable. C’était forcément un match spécial pour lui, on peut juste regretter l’absence de Dwyane Wade. Victoire 113-97.

51 points à 6/8 à 3 points,19/31 au shoot, 8 rebonds et 3 passes. Lebron James avait décidé de tout tuer sur son passage. Pour la petite histoire, c’est même Lance Stephenson qui lui a forcé la main pour mettre 51 points, car sur la dernière possession, il annonce qu’il ne mettra pas de 3 points. Bien entendu, King James a planté à 3 points pour atteindre la barre des 50 unités et est allé chambrer son coéquipier. C’est la 13ème fois de sa carrière, que Lebron James atteint cette fameuse barre. Et que ce fut un délice de voir James à ce niveau. Contrairement à d’habitude, Bron a livré une pure mixtape de scoring et rien d’autre. Des shoots venus d’ailleurs, notamment de très loin, parfois 2 mètres derrière la ligne. En transition, il nous a rappelé au bon souvenir de Miami mais malheureusement, les Lakers n’ont pas fait le match parfait.

On a envie de dire, heureusement qu’il y avait Lebron. Ce n’est pas tout blanc ni tout noir. Sauf que l’attaque est bien trop dépendante de sa star. Si Lonzo Ball a été bon en tant que meneur de jeu, il s’est encore foiré au shoot. Même chose pour Ingram. Il a beau avoir été clutch, le numéro 14 des Lakers a eu quelques soucis au shoot. Les rotations ont été assez galères, que dire du manque d’agressivité. On a pu voir une séquence où personne ne va aux rebonds, ce qui a le don de faire criser le pauvre Luke Walton. On ne fera pas non plus la fine bouche car à l’extérieur et après la débâcle Orlando, il était important de remporter le match.

Le pauvre Heat du Miami était vilain. Les fans commencent à avoir l’habitude, depuis que D-Wade est forfait. Whiteside n’a pas eu de ballons, l’ouragan James n’a pas pu être stoppé, la défense qui faisait leur succès n’est plus. Pire encore, il y a eu le pétage de plomb de Josh Richardson, qui a carrément balancé sa chaussure en tribune. On ne reconnait vraiment plus Miami qui n’a gagné que 6 matchs sur 16. Vraiment une cata ce début de saison et pas sur que cette fois, les hommes de Spoelstra puissent s’en relever.

Lebron James a été applaudi comme il se doit lors de l’intro des joueurs. Mieux encore, c’est la première fois qu’il gagne à Miami depuis qu’il a quitté la floride. Il n’avait jamais autant marqué contre le Heat. En espérant qu’il nous réserve la même chose contre les Cavs mercredi.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

<script> » title= »<script><script>










More in News