Connect with us

Actualités

LeBron James encense le système universitaire féminin

LeBron James
Source photo : TMZ

NCAA – LeBron James a réagit à la hype de la March Madness féminine en louant le système pour les joueuses. Pour lui, la NCAA dispose de nombreuses star parce que les filles sont obligées de rester plus longtemps à l’université.

Assez ironique de voir LeBron James, arrivé en NBA sans passer par la case universitaire, encenser le fait d’avoir des joueuses qui font leur cursus complet en NCAA. Dans une interview d’après match la semaine dernière, le joueur des Lakers a commenté le succès récent de la March Madness féminine, qui a battu de nombreux records d’audiences pour du basket féminin :

« C’est différent parce que les garçons peuvent partir juste après leur saison freshman (première année universitaire) »

En effet, le fameux « one and done » (faire une année en NCAA et directement partir en NBA), si populaire chez les garçons, est impossible pour les filles. Elles doivent toutes faire un cursus d’étude complet d’au moins trois années, voire quatre, avant de pouvoir se présenter à la draft.

Et pour LeBron James, cette logique permet de créer des histoires et de l’affect autour des joueuses, qui d’elles-mêmes rendent les équipes intéressantes à suivre :

« Tu peux construire un véritable héritage dans un programme et c’est ce qu’on aime tous […] Les joueurs, selon qui ils/elles sont, vont guider l’attention quand on parle d’audience […] Je pense que la popularité vient des icônes qu’elles ont dans le basket féminin. »

Le King a notamment cité des joueuses comme Caitlin Clark (meilleure marqueuse NCAA de l’histoire), Angel Reese ou JuJu Watkins. Des joueuses qui ont grandement participé à l’essor médiatique du basket féminin, et particulièrement de la NCAA cette saison.

LeBron James est donc un fan du système NCAA féminin, mais il est clair qu’il est impossible à appliquer pour les garçons. De nombreux débats sur l’obligation du passage par la NCAA, ou par une année en professionnels à l’étranger, subsistent toujours. Les bons prospects veulent en effet souvent la possibilité de toucher un contrat NBA au plus vite, sans prendre le risque de se blesser avant même d’arriver dans la grande ligue.

La finale universitaire avec Caitlin Clark bat tous les records d’audience !

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Playin : Lebron James offre une revanche à la clique de Zion Williamson

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités