Lebron James a du mal à retrouver le rythme : blessure, suspension et protocole sanitaire, ça fait beaucoup pour le King
*
Connect with us

Actualités

Lebron James a du mal à retrouver le rythme : blessure, suspension et protocole sanitaire, ça fait beaucoup pour le King

Source Photo : ESPN

Lebron James a manqué la moitié des matchs des Lakers depuis le début de saison. The Chosen One accumule les soucis et reprendre plusieurs fois la compétition n’est facile, même quand on est Lebron James.

Il y a encore quelques années, on imaginait pas associer Lebron James aux blessures et au load management, lui que l’on surnommait cyborg, tellement il enchainait les matchs et les bonnes performances. Pourtant, la 19ème saison du King en NBA est semée d’embûches. D’abord gêné par sa cheville droite, il a ensuite été absent à cause d’une blessure à la ceinture abdominale. Quand ce ne sont pas les blessures physiques qui s’en prennent à lui, c’est le COVID qui s’en charge, puisqu’il a été placé sous le protocole sanitaire, même s’il n’a loupé qu’un seul match face aux Kings. En ajoutant à cela son match de suspension après le début de baston face à Isaiah Stewart, Lebron a loupé 12 des 24 matchs des Lakers cette saison. De retour face aux Clippers après son isolement, il est revenu sur la difficulté de toujours reprendre le rythme NBA.

« Ça a été très frustrant de ne pas pouvoir garder mon rythme. C’est difficile quand vous passez quatre jours d’affilée sans toucher à un ballon de basket ou être capable d’aller sur le parquet et de travailler, et je sais tout ce que j’ai donné quotidiennement pour mon métier. Je savais que je n’aurais pas exactement ce dont j’avais besoin pour ce match, mais j’étais heureux d’être là. »

Auteur de 23 points, 11 rebonds, 6 passes décisives et 2 interceptions, c’est l’adresse au shoot qui a pénalisé le match de Lebron : 9/23 au tir et 2/8 à trois points. Evidemment, retrouver son adresse n’est pas facile quand on ne peut pas enchaîner les matchs. Frank Vogel et lui ont été clairs sur le début de saison, néanmoins, Lebron n’allait pas jouer l’intégralité des matchs. Avec Russell Westbrook à la mène, la star des Lakers pouvait se reposer plus régulièrement et donner plus d’importance au duo Westbrook-Davis. Cependant, la mayonnaise ne prend toujours pas et Los Angeles a besoin de son King pour redresser la barre et peut-être enfin fluidifier le jeu de l’équipe.

Lebron James n’est pas éternel. On a du mal à s’y faire, mais le King doit être géré par les Lakers pour être performant pendant encore quelques années. Son physique n’est pas la seule raison qui l’a éloigné des parquets, mais s’il veut atteindre son rêve de jouer avec son fils Bronny en NBA, il doit y aller doucement.

Lebron James fusille la manière de faire de la NBA : « J’ai dû mettre mes enfants et ceux avec qui je vis à l’isolement pour un moment, c’était un vrai dérangement. C’est ce qui m’a mis en colère. »

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Kareem Abdul-Jabbar fusille Lebron James après une célébration provocatrice : "Les GOATs ne dansent pas"

  2. Pingback: Quand les Warriors ont voulu associer Lebron James à Stephen Curry pour créer une dynastie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités