Le tweet de la nuit : Evan Fournier fustige encore une fois Paris 2024 et essaye de trouver des solutions...
*
Connect with us

Actualités

Le tweet de la nuit : Evan Fournier fustige encore une fois Paris 2024 et essaye de trouver des solutions…

Depuis le collège, le badminton continue de faire chier le basket et visiblement, ça va continuer. Appelons un chat, un chat. Inutile d’être hypocrite pour savoir que le basket mondial a une notoriété monstre. Idem en France avec notamment un paquet de joueurs NBA et bien sûr, deux dernières médailles obtenues aux jeux olympiques et au mondial, pour renforcer la popularité de ce sport. Tout le monde aimerait avoir un joueur comme Evan Fournier à ses côtés et lui pense que la balle orange mérite mieux. Un sportif engagé, sans langue de bois, prêt à défendre tous les amoureux du basket.

Un contexte est nécessaire devant une situation mirobolante. Suite à une succession de délocalisation de plusieurs disciplines, les basketteurs et les basketteuses vont se retrouver à jouer dans un « hangar ». Comment tout cela est possible ? Le basket n’imposerait que 7 mètres de hauteur contrairement à d’autres sports. Vous vous dites donc, pourquoi pas tester Bercy ? Eh ben non, la natation a été délocalisée là-bas. Nos joueurs préférés vont ainsi jouer dans la salle où Nicolas Sarkozy a lâché un joli « casse toi pov’ con ». Le basket reviendra dans les grandes salles de basket lors de la phase finale mais faut-il encore y aller et rien que pour le principe, ça la fout mal pour un sport mal aimé des grandes instances, de voir nos champions jouer dans une salle qui n’est en fait pas une salle de basket. Que dire des ricains qui ne vont clairement pas venir avec leurs meilleurs joueurs, avec des infrastructures catastrophiques. Nos 2 équipes de France de basket font partie des meilleures du monde et cette décision est tout simplement honteuse. De cette manière, Evan Fournier propose une solution, jouer à Coubertin :

« Bonne nouvelle Paris2024, l’open de France Badminton a lieu au mois d’Octobre…. à Coubertin. Je rappelle que Courbertin est pour l’instant inoccupé pour les J.O. et que nous allons jouer dans un hangar car le Badminton est prévu pour l’instant dans la salle de basket. »

Il y a de quoi péter un plomb. Une opportunité comme celle-ci ne se reproduira pas de sitôt. On parle d’un sport national, les joueurs remplissent leur contrat pour faire rêver tout un pays, c’est au grandes instances de faire de même. Difficile de croire que la France est une vraie nation de sport…

Le final incroyable de Russell Westbrook face aux Raptors : d’une brique dégeu au shoot qui sauve les siens il n’y a que dix secondes

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Nando De Colo lâche le move streetball de l'année 2022 : une dinguerie sur 2 défenseurs, entre les jambes, il était pas soi-disant blessé le monsieur ?

  2. Pingback: Les Kings de Domantas Sabonis ont-ils un bel avenir ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités