Connect with us

Actualités

Le shoot de la nuit : De’Aaron Fox envoie le buzzer de l’année du logo, on appelle ça une clim’

NBA – Premier match de la soirée à 23h et il est peu de dire que la violence fut inouïe pour le Magic. De’Aaron Fox envoie un shoot d’une autre galaxie pour remporter un 3ème match pour le moins précieux. Le meneur de jeu des Kings a montré toute sa clutch attitude.

Il va falloir se lever très tôt pour lâcher un buzzer aussi fou dans les prochaines semaines. On ne parle pas d’un joli panier créé en un contre un mais clairement d’un miracle vu la physionomie du match, surtout que les Kings s’étaient déchirés juste avant. Il reste 11 secondes à jouer et le Magic est à la bourre de 3 points. Après un lancer de Jalen Suggs, les Kings font l’erreur de perdre le cuir et Okeke profite d’une mésentente entre Malik Monk et Harrison Barnes. Egalité entre les deux équipes et le plus incroyable se produit. De’Aaron Fox prend tout son temps alors qu’il ne reste que 4 secondes à jouer. A l’image d’un Russell Westbrook par le passé, qui avait rentré un shoot fou du milieu du terrain à Orlando, De’Aaron Fox balance une bombe à 3 points du LOGO. Contrairement à beaucoup de joueurs, ce n’est pas un shoot avec de la réussite, c’est clairement un shoot « normal » à la Stephen Curry, il prend son temps, il n’est pas en rush et le panier fait ficelle !

Les deux équipes sont dans les tréfonds de leurs conférences respectives, ce qui explique leur irrégularité dans leurs performances, mais on a assisté à un bon match de basket même si Orlando aurait dû gagner ce match. En inscrivant seulement 12 points et en s’en prenant 36 dans le 3ème quart-temps, le momentum a changé de côté. Paolo Banchero a encore fait fort avec 33 points et 15 rebonds, on retiendra notamment son shoot en toute fin de match. Bol Bol continue d’impressionner avec 23 unités et 7 rebonds. Mais bien entendu, le héros du soir se nommait De’Aaron Fox. Dans la dernière période, il inscrit 13 points à lui seul, c’est aussi lui qui pousse la prolongation avec un joli shoot contre la planche. Le meneur de jeu des Kings termine la rencontre à 37 points, 5 rebonds, 3 passes, 14/24 au shoot, 2/7 à 3 points, tout ça en jouant 40 minutes, alors qu’il était blessé au dernier match (Miami). Si c’est pas une performance de haute facture, on n’y connait rien…

Après avoir bien mal commencé la saison, Sacramento sait l’obligation de ne pas prendre trop de retard. C’est le genre de match que la franchise NBA californienne doit remporter. Un peu de réussite pour le coup et on peut leur pardonner les errances en fin de match, après avoir rattrapé plus de 20 points.

Evan Fournier continuera sa carrière : Rudy Gobert envoie un sacré saucisson à 3 points, n’est pas Victor Wembanyama qui veut

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités