Le sens de l'autodérision par Rudy Gobert : la star du Jazz trolle Shaq après son interview
*
Connect with us

Actualités

Le sens de l’autodérision par Rudy Gobert : la star du Jazz trolle Shaq après son interview

Vu son état en interview, Rudy Gobert a dû galérer à communiquer avec ses coéquipiers, lors de la rencontre face à Philadelphie. Le coéquipier de Nicolas Batum en équipe nationale s’est retrouvé presque… sans voix au micro de Kristen Ledlow après la gifle infligée aux Sixers.

Les stats de Rudy Gobert contre Philadelphie

Suite à la rencontre l’opposant à Philadelphie, Rudy Gobert répond à l’image de presque  tous les matchs aux questions des journalistes. Utah avait été choisi pour passer sur TNT aux States et comme le veut la tradition, le meilleur joueur du match y va de sa petite interview. Petit problème technique, on entend pas Rudy Gobert, le joueur galère à parler. A t-il fait une soirée karaoké la veille ? A t-il trop gueulé en défense ? A t-il une extinction de voix ? Il a en tout cas rappeler l’importance de la victoire. Le Jazz devait jouer avec un sentiment d’urgence après avoir été mauvais dernièrement. Après avoir vu son interview, il chambre gentiment Shaquille O’Neal en tweetant qu’il avait la même voix que lui :

« C’est une longue saison. Nous n’allons pas gagner tous les matchs. Au fur et à mesure de la saison, nous continuons à apprendre, nous continuons à progresser. Quand les playoffs viendront, nous savons que nous serons une meilleure équipe que l’an passé. »

Le pote d’Evan Fournier en profitera pour parler du match d’hier, la communication a été essentielle pour être solide en défense. Cela a permis de courir, de shooter, de dunker, trouver des spots faciles. Ce match face à Philadelphie a été une vraie fessée. Rappelons que de nombreux absents comptaient parmi les rangs à Philadelphie. Mais quand une équipe n’est pas au top moralement, une victoire, qui puis est avec la manière, fait toujours du bien. Leurs opposants n’ont shooté qu’à 37% et pris 6 rebonds offensifs. Utah a pu compter sur son adresse, surtout à 3 points avec un stratosphérique 11/19 à 3 points. Le score final a fait mal : 120 à 85.

On espère que Rudy Gobert n’est pas malade, son équipe a besoin de lui pour remonter la pente. On est certain que Shaquille O’Neal a apprécié le compliment malgré quelques petites piques l’an passé envers Rudy et Spida.

Quand Muggsy Bogues était l’arme anti meneur

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités