*
Connect with us

Vidéos

Le respect est définitivement mort : si même les coéquipiers annoncent les swishs de Stephen Curry

40 points à 14/26 au shoot, 10/19 à 3 points, 8 rebonds, 5 passes. Stephen Curry a nouvelle fois fait du sale et a été l’auteur du shoot qui fera la différence. Juan Toscano Anderson en a profité pour se faire remarquer en célébrant avant même que le shoot ne rentre.

Orlando n’a rien pu faire face à la torche humaine. Stephen Curry est si chaud en ce moment qu’il atteint la barre des 10 paniers à 3 points pour la 17ème fois en carrière et sa série de 4 paniers à 3 points dans chacun de ses 13 derniers matchs est aussi impressionnante. Ses coéquipiers se posent même plus de questions, tous les shoots vont rentrer ou presque. Un point sépare les deux équipes, il reste 6 minutes à jouer. Steph Curry est seul et rentre un panier sur une passe de Juan Toscano Anderson et le Magic ne s’en remettra jamais. Ce dernier se permet de lâcher une bête de célébration. On peut appeler ça la confiance ou l’insolence, au choix !

Ce dernier est la bonne surprise de ces derniers matchs. Steve Kerr n’hésite pas  l’appeler le « mini Draymond Green ». Depuis le mois de février, il affiche des moyennes de 10.2 points, 7.8 rebonds et 2.6 passes. On peut dire qu’il a de l’impact en plus de son culot.

Kevin Durant choqué par Shams Charania : la star des Nets le compare à un agent de la CIA

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Vidéos