Connect with us

Actualités

Le mois de mars catastrophique de James Harden : des pourcentages horribles et Houston en paye le prix

Source photo : The Ringer

En général, quand on parle de James Harden, c’est justement pour parler de ses prouesses offensives qui tutoient les sommets et même encore plus. Il n’avait pas été très bon au mois de janvier mais a su se rattraper au mois de février : 31.9 points, 6.5 rebonds et 7.9 passes. Il shootait même à 46% et 37.3% à 3 points. Vu son quota de shoots, tant de loin que de près, il est assez rare de voir de tels chiffres. Malheureusement, le mois de mars a commencé par une défaite et les Rockets n’ont toujours pas gagné depuis le mois de février. La cause ? James Harden en premier lieu. Le garçon n’arrive plus à mettre un panier et c’est tout le groupe qui est touché. Plus de motivation, plus d’esprit d’équipe et surtout des joueurs qui ne veulent plus se battre.

La première défaite fut accidentelle, du moins en apparence. Après la grosse victoire à Boston, l’équipe était suffisante contre les Knicks et les Rockets se feront assassiner par un RJ Barrett clutch et monstrueux. Dans ce match, c’est Russ qui s’occupe de ramener son équipe dans le match, avant de rater le game winner contre Ntilikina. James Harden terminera à 35 points mais en commençant le match sur un 0/8 à 3 points. Lors du second match du mois de mars, il ne shoote qu’à 4/17 et les Clippers les atomisent en pratiquement une mi-temps… à domicile mais ce n’est que le début de la crise. Contre les Hornets, Houston court après le score encore et encore, James Harden n’arrive pas à mettre de loin. Tellement obstiné, il perdra 10 ballons dans ce match, de quoi faire un  quadruple-double négatif. Pour symboliser cette mauvaise passe tant du joueur, que de son équipe, Orlando ne va pas gagner mais démonter Houston (+20). Encore une fois, Harden tentera plus de shoots à 3 points, qu’à deux points, toujours sans réussite. Les chiffres ne sont pas mauvais durant cette série : 26 points, 6.5 rebonds et 8 passes. Mais ce sont bien ses pourcentages qui effraient : 32.5% au shoot et 19% à 3 points. On n’a jamais vu James Harden shooter aussi mal durant autant de matchs. Il faudra vite réagir au prochain et surtout arrêter de s’entêter de loin… Au mois de janvier, il était aussi en pleine galère mais avec des chiffres un poil mieux : 29.6 points à 33.1%, 23.1% à 3 points sur une série de 7 matchs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews







More in Actualités