Le meneur continue de gagner en assurance : Killian Hayes envoie un sale dunk sur la tronche de Kevin Huerter
*
Connect with us

Actualités

Le meneur continue de gagner en assurance : Killian Hayes envoie un sale dunk sur la tronche de Kevin Huerter

Le meneur des Pistons ne jouera pas les playoffs mais il fait plaisir en ce moment. Killian Hayes s’est fait remarquer la semaine passée entre actions de grande classe et bonnes performances, surtout comparé à son début de saison. Kevin Huerter en est témoin, lui qui a sous-estimé le français en contre-attaque.

Ce n’était pas son meilleur match cette nuit avec seulement 6 points à 3/9 au shoot. Pour la première fois de sa carrière, il avait néanmoins enchaîné 3 matchs de suite à 10 points ou plus avant cela : 10 points contre les Wizards, 13 points contre les Hawks et 12 points contre les Blazers. C’est censé être le minimum, surtout pour un meneur de jeu top pick. Mais Killian Hayes a un retour à l’allumage comparé à ses collègues de draft et possède un profil plus passeur que scoreur. A l’image de son équipe, il joue bien mieux ces derniers temps et symbole de son agressivité, le numéro 7 des Pistons a de nouveau pété le cercle, ce qui devient une habitue en ce mois de mars. Après un turnover, Killian Hayes récupère le cuir et lance un passe et va en contre attaque. Le meneur français arrive à claquer un énorme dunk sur Kevin Huerter !

Un peu plus tôt dans le mois de mars, on appuyait sur l’importance d’Hayes de finir la saison en boulet de canon. Ce n’est pas encore ça mais les progrès sont évidents et il lui reste encore un peu moins de 10 matchs pour continuer sur cette voie.

Les Lakers aiment apporter l’espoir à leurs fans pour tout piétiner : avance de 22 points, défaite contre un concurrent direct avec un Lebron James héroïque et désormais blessé

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Le move de la nuit : Killian Hayes lâche un stepback monstrueux, même James Harden va être jaloux !

  2. Pingback: Le move de la nuit : Killian Hayes lâche un stepback somptueux, même James Harden va être jaloux !

  3. Pingback: Rudy Gobert se croit au catch malgré lui : le pivot envoie son coéquipier sur une civière puis à l'hôpital, le Jazz n'avait pas besoin de ça...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités