L'incroyable move de Killian Hayes : le dribble entre le dos, le and one en finger roll et un culot qu'on aimerait voir plus souvent
*
Connect with us

Actualités

L’incroyable move de Killian Hayes : le dribble entre le dos, le and one en finger roll et un culot qu’on aimerait voir plus souvent

Killian Hayes est timide, peut être trop et il ne faudrait pas que ça lui coûte sa carrière. En NBA, l’attaque domine, encore plus en cette décennie 2020. Depuis qu’il commence sur le banc, le jeune français joue un basket décomplexé et pourrait intégrer le cinq de départ d’ici la fin de saison. En attendant, Hayes a montré avoir toujours autant vista, qu’on avait pu voir plus tôt en Europe.

Cela arrive souvent avec les mauvaises équipes. Elles jouent mieux en fin de saison puis lors de l’année suivante, retombent dans leurs travers. Puis il y a les équipes capables de construire sur ce développement, à l’image des Wolves cette saison. Les Pistons vont mieux avec 3 victoires sur les 4 derniers matchs et lorsque Killian Hayes commence sur le banc, il marque plus, il fait plus de passes, prend plus de rebonds et a un meilleur pourcentage au shoot. Ses chiffres restent faibles mais dans le jeu, on voit clairement une nette amélioration, sans oublier qu’il reste un des meilleurs défenseurs à son poste au sein de la ligue. Contre les Hornets, il a montré des flashs de ce qu’il pourrait produire chaque soir. Killian Hayes dribble dans le dos après avoir lancé contre attaque, pour finir au cercle avec un incroyable toucher, et le finger roll qui va avec. Ce sera aussi lui qui réalisera la passe au buzzer pour Kelly Olynyk.

6.1 points, 3 rebonds et 4.1 passes de moyenne. Killian Hayes doit finir la saison en boulet de canon, pour continuer son développement. Certains joueurs sont déjà NBA Ready mais d’autres ont besoin de plus de temps, il n’a après tout que 21 ans. On vous laisse en bonus une autre action contre Washington.

4 Comments

4 Comments

  1. Pingback: La rage de Killian Hayes a gagné sa place dans le cinq de départ : le gros tomar symbole de l'agressivité du français

  2. Pingback: La rage de Killian Hayes a gagné sa place dans le 5 de départ : le gros tomar symbole de l'agressivité du français

  3. Pingback: La rage de Killian Hayes a gagné sa place dans le 5 de départ : le gros tomar symbole de l'agressivité du frenchy

  4. Pingback: Le meneur continue de gagner en assurance : Killian Hayes envoie un sale dunk sur la tronche de Kevin Huerter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités