Connect with us

Actualités

Le jour où les Raptors ont pardonné à Vince Carter

Pendant une grosse semaine, nous allons rendre hommage à Vince Carter, qui vient de prendre sa retraite. Retour sur le dernier gros moment fort à l’Air Canada Centre. Quand on évoque le joueur, comment ne pas penser à Toronto ?

« Les histoires d’amour finissent mal en général ». Voilà comment on pourrait résumer la relation entre Vince Carter et Toronto à travers les années, même quand il a été transféré. Le flordien arrive au Canada et tout un pays tombe amoureux. En l’espace de quelques mois, il met sa nouvelle équipe sur la carte NBA, franchise d’un autre pays et mal-aimée. Malheureusement, l’histoire se termine très mal. Après des années de blessure d’un côté et d’un management ne savant plus quoi faire de l’autre, Vince Carter réclame son transfert et est envoyé à New Jersey en 2004, rejoindre un Jason Kidd vieillissant. Suite à son transfert, une guerre de 10 ans va avoir lieu entre Toronto et leur numéro 15 mythique. Des affrontements, des embrouilles et même une série de playoffs.

Durant la saison 2014-2015, la franchise fête ses 20 ans. Elle rend hommage ainsi à ses meilleurs joueurs match après match. Puis un soir de novembre 2014, Vince Carter se rend dans son ancienne maison, avec son équipe du moment, Memphis. Évoluant désormais dans la conférence ouest, les Raptors savent qu’ils ne reverront plus Vince avant la saison prochaine. L’ambiance est plutôt bizarre, leur ancien chouchou n’est toujours pas pardonné et quand Toronto diffuse le clip hommage, Air Canada est à nouveau hué. Mais quand la vidéo commence, c’est le rookie Vince Carter qui apparaît à l’écran, les plus grands moments de l’histoire de la franchise passent les uns après les autres. Tout le monde est alors embarqué dans le monde de la nostalgie. Les hués se transforment en applaudissements, qui prennent le pas petit à petit, jusqu’à former un seul et même chœur de « cheers ». Pendant ce temps, Vince Carter ne peut pas retenir ses larmes et sans que ce soit prémédité, les deux camps s’étaient pardonnés. C’est ce qu’on peut appeler la beauté du sport, les choses arrivent sans prévenir.

Voilà comment l’histoire a pu s’arranger entre Vince Carter et Toronto. Hier, l’équipe NBA ne pouvait pas lâcher un tweet normal, comme les autres franchises, pour honorer leur héros national. Avec une profonde classe et une immense tristesse, les Toronto Raptors veulent remercier Vince Carter pour tout ce qu’il a apporté à leur équipe mais surtout à tout un pays :

« Merci d’avoir inspiré une nation à croire.

Merci d’avoir posé les bases du basketball au Canada.

Merci de nous avoir laissé voler avec toi

Merci pour toute une vie de souvenirs.

Love, Canada »

Vince Carter avait le don de procurer l’émotion à Toronto, tant dans le bon que le mauvais côté, et ce moment chez les Raptors en 2014, restera comme le plus marquant de ces dernières années. Il aurait dû en avoir un tout aussi passionnant pour son dernier match à Toronto, malheureusement, il faudra attendre une nouvelle occasion… Pourquoi pas lorsque son maillot sera retiré ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités