Connect with us

Actualités

Le duo Jayson Tatum – Jaylen Brown vient à bout des Warriors (100 – 116) au terme d’un match fou

Tatum

Les Celtics se sont imposés grâce à leur duo Tatum – Brown particulièrement en vue (100 – 116). Ils se sont tout de même fait peur face à des Warriors qui n’ont rien lâché jusqu’au bout. Grâce à cette victoire, ils reprennent l’avantage 2 – 1 dans la série.

Après deux premiers matchs au Chase Center de San Francisco, la série se déplace à Boston et dans le très chaud TD Garden. Ça fait 14 ans que les Celtics n’ont pas gagné de titre. L’attente est immense et on le sent dès la présentation des joueurs, la salle est en feu, ce qui nous promet une ambiance folle. Et comme au précédent match, Jaylen Brown commence parfaitement par deux gros tirs à trois points. Très vite, il se dresse comme la menace numéro 1 pour les Warriors. De leur côté, les hommes de Steve Kerr n’y sont pas du tout, que ça soit en attaque ou en défense. A 3’48 minutes de la fin du premier quart-temps, Jaylen Brown compte plus de points (12) que tous les joueurs de Golden State (11 points). Et il faut dire que quand on compare l’adresse des Californiens avec celle des C’s ont comprend mieux le score à la fin du premier-quart-temps (22 – 34) : 34% au tir et 20% à trois points contre 55% et 40% pour les hommes d’Ime Udoka.

Avec Stephen Curry sur le banc, c’est Thompson qui prend ses responsabilités en attaque. Il inscrit les 12 premiers points de son équipe dans ce début de deuxième quart-temps. Mais les difficultés continuent tout de même pour les Warriors alors que tout roule pour les Celtics. Tout rentre, absolument tout et ils prennent même un avantage de 18 points. Malgré ça, Golden State ne coule pas et n’est « qu’à » 12 points à la mi-temps (56 – 68). Au retour des vestiaires Stephen Curry chauffe mais est vite refroidi par sa 4ème faute. Déjà ciblé défense depuis le début de la rencontre, les C’s cherchent à attaquer sur lui. Mais les Warriors ne meurent pas et reviennent à deux points, oui à deux points (80 – 82) puis passent devant 83 – 82 grâce à un tir longue distance de Curry. C’est donc un autre match auquel on assiste. Les Warriors que l’on croyait morts ont une nouvelle fois fait la différence dans le troisième quart-temps (33 – 25) et se donnent encore une chance de remporter ce match à l’entame du dernier quart-temps. Mais après une première mi-temps magnifique de Jaylen Brown, c’est au tour de Jayson Tatum de se montrer. Il profite parfaitement d’un Stephen Curry menacé par les fautes pour aller chercher des paniers faciles. Boston s’impose finalement dans ce match 3 : 100 – 116.

C’est devenu une habitude pour le duo Tatum – Brown : se partager les moments dans les matchs. Jaylen Brown a éclaboussé de son talent en première mi-temps en inscrivant 22 points. Puis c’est Jayson Tatum qui a pris les choses en main dans la deuxième (15). Ils terminent respectivement à 27 points, 9 rebonds, 5 passes et 26 points, 6 rebonds et 9 passes. De son côté, Marcus Smart, en plus d’apporter toute sa science et ses qualités en défense, a eu un impact offensif très important. A 8/17 au tir, il a inscrit des shoots importants pour creuser des écarts. Mais là où le match a été gagné par Boston, c’est dans la bataille du rebond. Les hommes d’Ime Udoka ont surdominé les Warriors (47 – 31), notamment grâce à un Robert Williams III dans un fauteuil dans la peinture (10 rebonds).

Malgré l’écart dans le quatrième quart-temps, les Warriors sont bien revenus sous l’impulsion de Stephen Curry encore une fois très bon. Le meneur a été chassé et a subi énormément de contact tout au long de la rencontre. Il était d’ailleurs épuisé à la fin du match et on comprend pourquoi. Malgré tout, il a une nouvelle fois été une menace constante pour Boston : 31 points (12/22 au tir et 6/11 à trois points), 4 rebonds et 2 passes. D’un autre côté, on attendait un réveil de son « splash bro », Klay Thompson. L’arrière maladroit depuis le début de la série s’est plutôt bien repris dans ce match : 25 points à 7/17 et 5/13 à trois points. Et il faut dire que l’attaque des Warriors s’est un peu résumée à ces deux joueurs. En tout cas, Golden State n’a pas pu compter sur Draymond Green décevant. Effacé en attaque et gêné par un problème de faute en défense, certains de ses passages ont même coûté cher à son équipe.

Les Warriors se sont donnés une chance de remporter ce match en repassant devant dans le 3ème quart-temps, mais Boston a remis un coup d’accélérateur et a bien profité des problèmes de fautes des joueurs des Warriors. Boston empoche donc ce match 3, capital dans une série, 48h avant le prochain. Et oui, déjà !

La bonne nouvelle de la semaine : Marine Johannes revient en WNBA jusqu’à la fin de la saison !!!

5 Comments

5 Comments

  1. Pingback: Comment les Celtics ont réussi à stopper le run des Warriors dans le 3ème quart-temps ?

  2. Pingback: Presque dos au mur, Klay Thompson veut s’appuyer sur les « vibes de 2015 » pour retourner la série

  3. Pingback: Les Warriors relancent la série en s’imposant au TD Garden (107 – 97) : Stephen Curry a encore une fois pris chaud

  4. Pingback: Jaylen Brown se souvient de la hate de la ville de Boston depuis le soir de la draft

  5. Pingback: Jaylen Brown est en train de comprendre la dure réalité entre être un All-Star et faire partie de l'élite...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités