Connect with us

Actualités

Le cri d’alarme de Tony Parker : le basket et le sport amateur se dirigent vers une mort certaine sans l’aide du gouvernement

Vous qui nous lisez, êtes sans doute licencié(e)s dans un club de basket ou même de foot. Peu importe votre sport, on est ensemble plus que jamais et c’est ce qu’a voulu retranscrire Tony Parker de passage sur BeIN avec Vanessa Lemoigne et Remi Reverchon. La situation est grave pour le sport et encore plus pour le sport amateur, qui est bien plus que dans le rouge.

Ce n’est pas un hasard si Tony Parker est sorti de son ombre ces derniers temps. Poussé par les dirigeants des autres clubs mais aussi par la gravité la situation, il a sans doute compris que la France avait besoin d’un leader, dans le monde du sport. Vous l’avez peut être lu sur les colonnes de l’équipe ou aperçu sur BeIN cette nuit. Il fera aussi une apparition sur l’équipe 21 dès ce soir. Désormais big boss de l’ASVEL, le MVP des finales 2007 sait mieux que quiconque à quel point la situation est gravissime. Comme il l’annonce à la fan numéro une de Justin Timberlake, aka Vanessa Lemoigne sur BeIN Center, les clubs sont en train de couler et le gouvernement doit agir. Dans une situation un peu plus personnel, le champion d’europe évoque l’ASVEL. Les matchs à huis clos peuvent durer un temps, pas toute une saison. Il en vient même à se demander si certains clubs pourraient survivre à un hiver plus froid que jamais, à tout point de vue :

« Je suis vraiment inquiet[…] pour le basket mais aussi le sport en général. C’est ce qui me fait réagir aujourd’hui. Me rendre compte de la situation de tout le monde, jouer à huis clos toute la saison c’est la mort du basket. J’espère vraiment que le gouvernement va nous aider. »

Tony Parker a clairement annoncé que l’ASVEL perdaient/perdraient beaucoup mais son équipe a des ressources que d’autres  n’ont pas. Ne voulant pas dépendre des subventions, Tony a développé le marketing et les sponsors, sauf que ce n’est pas le cas de tout le monde. Le quadruple champion NBA a pu discuter avec quelques membres du gouvernement et souhaite faire même plus jusqu’à parler au président car ce n’est pas que le basket qui est concerné mais bien tout le sport dans sa globalité. Il a pour l’instant des rendez-vous avec plusieurs ministres pour se rendre compte de la situation. Toujours à l’antenne de BeIN, Tony Parker évoque une possible bulle en France avec les autres équipes avant de finir sur une note plus positive :

« J’ai vraiment envie de sauver le sport  tout simplement car je me répète c’est tout le sport, y’a pas que le basket, c’est tout le sport français. »

L’interview est morose mais on peut compter sur la journaliste de BeiN depuis 2012 pour nous faire témoigner sa bonne humeur comme à son habitude et les bonnes vibes du fan numéro 1 des Lakers. La situation est de plus en plus dangereuse, plus les jours défilent et à travers ce discours, Tony Parker n’abandonne pas le basket français, ainsi que le sport amateur. Aucune décision n’a été prise, cependant, rien que d’avoir une aura telle que Tony P, prêt à aider, ça nous rassure sur le fait que nous ne sommes pas seuls.

La lycéenne la plus populaire de l’histoire : Paige Bueckers, l’autre futur du basket US

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités