Le 4ème quart-temps horrible des Nets : séance (vidéo) de rattrapage, Kevin Durant ne peut pas tout faire
*
Connect with us

Actualités

Le 4ème quart-temps horrible des Nets : séance (vidéo) de rattrapage, Kevin Durant ne peut pas tout faire

Petite séance vidéo ou devrait-on dire petit film d’horreur. Les Nets ont gagné mais parfois, ça ne veut rien dire. L’exécution fut horrible à tout point de vue, de quoi se poser quelques questions. Kevin Durant ne pourra pas tout faire et Steve Nash doit s’en rendre compte, surtout quand Kyrie Irving ne fait partie du groupe, comme tous les matchs à domicile.

On retrouve du classique pour les Nets lors de cette action. Petite écran de Nic Claxton qui libère Kevin Durant. Cela lui permet de se rapprocher de sa zone de confort avant de subir une prise à 2 et provoquer une faute. Après tout, KD est un joueur de 1 vs 1 intenable mais ce qu’il ne savait pas, c’est que son équipe terminera le 4ème quart-temps sur une mauvaise note. On ne sait pas si ce sont les matchs à domicile mais Brooklyn avait perdu 5 matchs de suite à la maison avant celui d’hier, ce qui n’était pas arrivé depuis 2018. Sur les 4 dernières minutes de ce 4ème QT, les Nets ne vont pas inscrire le moindre panier.

Le plan de jeu est de nouveau suivi mais il y a un vrai problème de langage corporel. Nous sommes dans le money-time mais n’ont-ils pas pris les Spurs de haut ? James Harden exécute à 2 heures et il n’y a aucune intensité, avec une équipe qui fait preuve de suffisance, comme s’il s’agissait du garbage time. Ce sont des paniers qu’ils peuvent mettre 9 fois sur 10… avec la bonne attitude.

Steve Nash est visiblement un flemmard absolu. Hormis un petit écran pour libérer Kevin Durant, il ne se passe rien sur cette phase offensive, qui peut changer le cours du match. Les joueurs restent à 3 points pour un semblant de spacing et puis le néant. Souvent pris à 2, Nash ne s’est pas (encore) adapté puisque son ailier se retrouve à prendre un shoot compliqué. Un shoot qu’il a déjà rentré des millions de fois mais le momentum lui  était défavorable. Sur une jambe et gêné par deux joueurs, bonsoir les complications.

La dernière action du 4ème quart-temps ne diffère pas tant de celles des autres. James Harden dribble 10 secondes dans le vent, personne ne bouge, Kevin Durant a les bras sur les hanches, à croire que c’est l’entraînement. Puis s’en suit un 3 points difficile. Un shoot qu’il aurait pu rentrer mais bien difficile à tenter.

Victoire ou défaite, ce n’était pas tant le problème cette nuit et Brooklyn doit avoir une meilleure attitude. Face à Indiana, l’équipe avait montré un côté nonchalant et Kyrie Irving avait apporté une seconde vie à l’équipe comme le disait si bien son meilleur pote. Ce genre de comportement se multiplie, une saison peut s’avérer longue et c’est à eux de se remotiver.

Cam Thomas à la rescousse de Kevin Durant : difficile de croire que le jeune homme est pro depuis seulement 3 mois…

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Victoire référence pour les Nets, Kevin Durant : "venir gagner ici avec la manière, ça signifie beaucoup"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités