Connect with us

Actualités

La tension monte en NBA : DeMar DeRozan pense que le protocole pour la santé des joueurs est du grand n’importe quoi

DeMar DeRozan n’est pas content après la NBA et il n’est pas le seul. Le protocole ne ressemble à rien selon l’arrière de San Antonio et il attendait mieux de la part de la ligue. Les joueurs ont repris l’entraînement et à travers une vidéo il a livré son témoignage, ainsi que quelques uns de ses collègues.

« Le truc du ping pong, c’est n’importe quoi. » Durant un fascicule de plus de 100 pages, la NBA a rédigé un règlement et par exemple, les joueurs auront la possibilité d’y jouer mais avec une certaine distance. DeMar DeRozan ne comprend pas pourquoi, sachant que sur les terrains, les joueurs seront quasiment collés. L’arrière des Spurs trouve cette situation plus que frustrante. En dehors des terrains, les joueurs vont devoir trouver des occupations pour souffler en dehors du basket et se relaxer.  DeMar DeRozan ne veut pas rester silencieux, surtout quand il s’agit de la santé mentale. Enlever la famille aux joueurs, n’est pas quelque chose de facile à encaisser, surtout pour ceux qui resteront pendant 3 mois. Cela agira forcément sur le moral et il se peut que beaucoup le vivent mal :

« Certainement quelque chose en jeu dont on discute est le bien-être mental de tout le monde. Ce sera certainement une option pour les gars, de pouvoir avoir des ressources pour rester au top niveau. Parce que ça va certainement être un nouveau défi pour nous tous.

C’est difficile. Vous envoyez des gars qui ont été avec leur famille tous les jours au cours des derniers mois et tout d’un coup, séparant tout le monde dans cet espace confiné et enlevant de choses joyeuses que nous faisons en dehors du basket-ball. Ce sera quelque chose pour chaque joueur en matière de santé mentale. »

Damian Lillard n’en pense pas moins et lui croit carrément qu’une grande partie de ses collègues, ne respecteront pas toutes les règles et à ce moment là, la ligue aura vraiment un très grand problème. Jouer aux jeux-vidéos, c’est cool mais le faire tous les jours, alors que certains ne l’ont pas fait depuis leurs 16 ans, comme DeMar DeRozan, ce n’est pas ce qui va les détendre et leur permettre d’être apaisé en dehors des heures basket. Chacun devra trouver une manière pour trouver du bonheur là où il le peut et pouvoir s’amuser et se détendre à sa façon. Quant à Jarrett Allen, il a indiqué avoir un peu peur de ce qu’il l’attend, dans un situation au combien inédite. Concernant Sabonis ou Antetokounmpo, ils comparent ça à une situation fiba ou jeux olympiques.

Faire confiance à la NBA n’est pas chose facile mais il le faudra bien. Plus que jamais, les ressources mentales seront testées et le plus fort à ce niveau, remportera sans doute le championnat. On souhaite bien du courage à ceux qui resteront 3 mois.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités