Connect with us

Actualités

Un Zion Williamson plus fit que jamais, confiant en les chances de son équipe : la bataille sera avant tout mentale

Si une équipe est bien plus attendue que les autres, c’est bien sûr les Pelicans. On ne peut pas faire plus hype avec Lonzo Ball et Zion Williamson. Et ce dernier s’est bien entendu entretenu pour revenir plus fort que jamais pour la « saison à venir ».

Zion Williamson n’a pas eu de chance pour ses débuts chez les pros et il a même fait peur à beaucoup de spécialistes. Le garçon s’est blessé en pré-saison et est passé sur le billard, pour revenir au mois de janvier. A peine le premier match passé, il était déjà la star de son équipe. Puis à peine 20 matchs plus tard, il tourne à plus de 23 points par match et la NBA s’est arrêtée et une nouvelle fois, il fut stopper en pleine ascension. Déjà individuellement mais aussi collectivement avec les Pelicans à nouveau dans la course aux playoffs. Il prend très à cœur les futurs jours qui arrivent et tout le monde espère que l’ancien pensionnaire de Duke, n’a rien perdu de sa superbe :

« Je me prépare en resserrant mes liens avec mes coéquipiers, en leur parlant, en leur disant: » Nous allons traverser ça. »

Je pense que cette équipe peut être vraiment spéciale quand nous sommes tous en bonne santé. Juste une question de nous souder, de combattre ces batailles mentales dans cette bulle, et vraiment nous souder. J’ai l’impression que si nous pouvons nous souder et nous battre ensemble, je crois que nous pouvons faire quelque chose de vraiment spécial. »

Comme le rappelle DeMar DeRozan, la bataille sera mentale avant tout dans cette bulle. Les joueurs vont devoir ne pas craquer, ne pas se disperser et se détendre, pour être plus que performant sur le terrain. Il peut être difficile de quitter les siens d’un coup d’un seul, après avoir été avec eux pendant 3 mois non stop. Zion Williamson est prêt pour le défi et il n’a pas chaumé durant la pause NBA. L’ailier est carrément revenu plus fit à la fois, mais aussi plus musclé comme l’a rappelé ses épaules. Zion confie s’être entraîné durement avec son beau père. Pas seulement pour apporter sur les terrains, mais aussi en dehors. Tout moment était bon à s’améliorer lors de cette quarantaine :

« Mon beau-père et moi avons trouvé différentes façons de rester en forme – sur le terrain, hors du terrain, partout où nous pouvions. J’ai l’impression d’être en bonne forme en ce moment. »

La Nouvelle Orleans fait partie des 22 équipes invitées à Orlando et la mission est simple : aller en playoffs. Cette pause a permis à tout le monde de se reposer et vider l’infirmerie. A 3.5 matchs de la 8ème place, tout est encore possible. Le principal rival, hormis Memphis bien sûr, semble être Portland, qui a beaucoup plus d’expérience, tout en récupérant des joueurs majeurs. Les Pelicans auront le plaisir d’ouvrir le bal contre le Jazz, pour l’opening night. Pour se faire une idée à quel pont l’infirmerie était pleine ? Tous les joueurs du 5 ont tous raté au moins 8 matchs. Le 30 juillet, tout le monde sera présent !

Playoffs ou pas, c’est clairement l’équipe à observer à Orlando et l’avenir semble excitant. Tous ont le potentiel pour être All-Star dans le futur et on croise les doigts pour que personne se blesse en floride.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités