Connect with us

Actualités

La pire défense a défendu son statut : un score symbolique pour la énième défaite des Wizards

C’est triste à dire, chaque défaite s’assemble et se ressemble. Les Wizards n’ont pu réussir le comeback et les Raptors en ont profité pour engrangé une autre victoire. Russell Westbrook aura pourtant tout tenté mais au pire des moments, les siens ont perdu leur adresse.

Le 1er quart-temps montrait bien la couleur. Les magiciens adorent le gruyère, les courants d’air, en soi, tout ce que vous voulez pour qualifier leur défense cataclysmique. Il faut savoir une chose, Washington est la pire défense de la ligue. Oui, devant les Nets. L’équipe « coachée » par Scott Brooks encaisse 120 points par match. Aucune équipe ne fait pire. Dans le 1er quart-temps, Toronto leur score 40 points sur la tronche et Washington n’arrivera jamais vraiment à défendre. Si Fred Vanvleet est un temps en-dessous, « l’autre trio » continue d’assurer : 26 points et 5 rebonds pour Pascal Siakam, 21 points et 5 passes pour Kyle Lowry et 28 points, 7 rebonds et 4 passes pour Norman Powell. Ce dernier est vraiment intéressant en tant que starter. Toronto shoote à plus de 52% au total et 59% à 3 points (19 shoots rentrés tout de même !) Le score fait mal 137 à 115…

Certes, l’écart ne représente pas vraiment la rencontre mais les Wizards l’ont mérité. Avant ça il faut revenir à la fin du 3ème quart-temps, les coéquipiers de Bradley Beal ont failli réussir l’impossible. Fred Vanvleet fait n’importe quoi et le momentum change de camp. Pour débuter ce fameux 4ème, Russell Westbrook arrive enragé au shoot, une hérésie, il ne mettait rien avant. Il plante ainsi 2 paniers à 3 points coup sur coup pour espérer. A ce moment là de la rencontre, seulement 5 points d’écart. Nick Nurse prend logiquement un temps-mort et les ennuis commencent pour le camp adverse. Toronto lâche un violent 26 à 9 et leurs adversaires ne s’en remettront pas. Déjà à cause de la défense apocalyptique et l’attaque n’est pas au mieux. Plus rien ne rentre, les mauvais choix se multiplient. 23 points et 6 passes pour Russell Westbrook, 24 points et 5 passes pour Bradley Beal.

Nouvelle défaite, la 16ème de la saison. Le bilan avec Russ est catastrophique avec 2 victoires pour 13 défaites, 4 victoires et 3 défaites sans lui. Si seulement c’était un réel problème car il est bien plus profond. Plus que jamais, les jours de Scott Brooks sont comptés. Cela ne peut pas continuer ainsi mais vu la compétence du FO. Bon courage aux fans…

Ray Allen dévoile son GOAT du shoot à 3 points : son choix va mal passer chez beaucoup…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités