La définition du cyborg parfait : Giannis Antetokounmpo MVP à Noël, juste après être sorti du protocole Covid
*
Connect with us

Actualités

La définition du cyborg parfait : Giannis Antetokounmpo MVP à Noël, juste après être sorti du protocole Covid

Giannis Antetokounmpo n’aurait pas attrapé le covid mais n’a pu s’entraîner ces dernières semaines à cause du protocole. Les joueurs sont généralement tout mous, ce qui n’a pas été le cas du Greek Freak, étincelant face à Boston.

36 points, 12 rebonds, 5 passes et 2 contres. Giannis Antetokounmpo a été monstrueux et le must dans cette belle histoire de Noël, c’est que la star des Bucks n’aurait pas dû jouer cette nuit. Il est sorti du protocole Covid, le jour même de la rencontre l’opposant aux Celtics. Jouer à Noël est quelque chose d’extraordinaire, briller est important sur cette plateforme et faire rêver des millions d’enfants. Bien que Giannis n’ait pas pu vivre ça durant son enfance, il comprend maintenant à quel point c’est important aujourd’hui. Tel Shaquille O’Neal, le Buck était en mode diesel. En rentrant aux vestiaires à la mi-temps, le numéro 34 de Milwaukee ne comptabilisait que 7 petits points. Il passe la seconde au 3ème quart-temps en inscrivant 17 points et même 13 points dans les 5 dernières minutes. Son moneytime est digne de son dernier match en finale. Non seulement il parvient à égaliser grâce à un super jeu collectif mais Giannis Antetokounmpo est partout en défense et ce sera lui qui contre Robert Williams dans la dernière minute. Les Bucks ont été menés jusqu’à 19 points.

La grande question à se poser est la suivante : comment les Celtics ont-ils pu perdre ? Il ne faut rien enlever à Milwaukee mais Boston tenait ce match entre leurs mains et a oublié qu’une rencontre durait 48 minutes. Pour entamer la rencontre, les hommes d’Ime Udoka ont mené de presque 20 points dès le 1er quart-temps. Ils ont globalement dominé la première mi-temps et le panier à 3 points de George Hill pour revenir à 15 points après 2 quart-temps, sera finalement déterminant. La fatigue a t-elle eu son mot à dire ? Juste avant la rencontre Dennis Schroder est rentré protocole covid et les Celtics ont joué avec seulement 8 joueurs. En verve au 1er quart-temps, Jaylen Brown inscrit 14 points… pour seulement 11 unités le reste du match mais celui qui s’est vraiment craqué se nomme Jayson Tatum. JT a raté énormément de shoots, parfois seul. Boston n’inscrira que 19 points dans le dernier acte et lors des 5 dernières minutes, les Celtics ne marqueront qu’un shoot…

Jaylen Brown et Jayson Tatum termineront la rencontre à 25 points pendant que chez les locaux, on notera les 17 points de Jrue Holiday et Khris Middleton, sans oublier les 16 unités de Bobby Portis.

Les records NBA de Noël : qui pourra battre les Bernard King, Kobe Bryant, Lebron James et consorts ?

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Certifié défenseur de l'année : Giannis Antetokounmpo domine une situation décisive 1 vs 2 pour tuer le match

  2. Pingback: Giannis Antetokounmpo fusille le parcours du Heat en 2020 : on prévoit la belle pour 2022 ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités