*
Connect with us

Actualités

Kyrie Irving était sur une autre planète et dédie son match à Kobe et Gigi : 54 points 19/23 au shoot, 7/9 à 3 points pour écraser Chicago !

Source photo : Twitter

Décidément les Bulls sont LE punching ball parfait en NBA. Déjà face à Klay Thomspon la saison dernière, la défense de Chicago avait joué les passoires pour permettre au sniper des Warriors de rentrer 14 tirs à 3-points, soit le record de l’histoire de la ligue. Cette nuit face aux Nets, ils se sont tout simplement fait détruire par les Nets d’un Kyrie Irving absolument injouable !

Un fadeaway et trois jumpshots, dont deux à 3-points : c’est la liste des tirs que Kyrie Irving n’a pas rentré ce soir. Car oui, le meneur des Nets était intenable face à des Bulls qui n’ont tout simplement rien pu faire. Très attristé comme beaucoup de monde par la mort de son grand ami Kobe Bryant, Kyrie a donné l’impression par moments d’être habité par l’esprit du Mamba, réussissant tout ou presque, finissant la partie avec 54 points (19/23 au tir dont 7/9 à 3-points), 5 passes et 5 rebonds. Wow !

Virevoltant de la première à la dernière minute, Uncle Drew a envoyé une de ses plus belles performances en carrière, transperçant la « défense » de Chicago avec une facilité déconcertante grâce à son handle fantastique avant de finir au cercle avec beaucoup de touché. A distance, Kyrie était tout autant intouchable, comme s’il avait activé son « Takeover » sur NBA2K. Porteur de la Mamba mentality comme il a tenu à le rappeler aux micros après la rencontre, Kyrie a tout simplement intégré un club TRES restreint, celui des joueurs ayant inscrit plus de 50 points dans une rencontre avec 80% d’adresse (82.6% ce soir). Parfois les statistiques sont assez peu significatives, mais quand on voit que seuls Michael Jordan et Wilt Chamberlan avaient déjà accompli cet exploit… Chapeau Mr Kyrie Irving !

Agaçant de par son comportement parfois, difficile à cerner dans ses déclarations la plupart du temps, Kyrie Irving est fantastique sur le terrain, et ce pratiquement tout le temps. Ce soir, le meneur a fait rugir une Barclays Center totalement conquise ! Quoi de mieux qu’une performance pareille pour regagner le cœur d’un public qui parfois ne le comprend pas ? Rien, et ça se passe de commentaires.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités