Kyrie Irving bat son ex pour retrouver une autre ex en playoffs : 34 points à 12/15 au shoot, 3/6 à 3 points, 12 passes devant des valeureux Cavs
*
Connect with us

Actualités

Kyrie Irving bat son ex pour retrouver une autre ex en playoffs : 34 points à 12/15 au shoot, 3/6 à 3 points, 12 passes devant des valeureux Cavs

On le sentait bien venir. Le match entre Brooklyn et Cleveland n’a vraiment pas déçu. Kyrie Irving s’est occupé des 3 premier quart-temps, Kevin Durant du dernier, il fallait bien cela pour repousser les Cavs d’un Darius Garland en feu. Brooklyn a montré du très bon, du moins bon afin de retrouver les Celtics en playoffs mais ils ne seront pas favoris contrairement à l’année dernière.

On se moquait de Brooklyn il n’y a pas si longtemps, qui était carrément tombé à la 10ème place. Il faut ranger les sourires dorénavant puisque l’équipe ne blague plus avec une 5ème victoire de suite et celle-ci est importante, car elle les envoie en playoffs face aux Celtics. Kyrie Irving a été hors norme avec 34 points en ne ratant aucun shoot à 2 points s’il vous plait. Il mettra 3 quart-temps avant de rater son premier shoot, sans parler de ses 12 passes décisives. Son pote Kevin Durant ajoute 25 points et 11 passes, pour une victoire 115 à 108 mais encore une fois les Nets se sont fait peur. Ils ont tout pour aller au bout mais il y a clairement un manque de régularité qu’on pensait gommé, grâce à des rotations rétrécies. Il n’en est rien parce qu’après avoir mené de 20 points au bout d’un quart-temps avec une attaque et une défense stratosphériques, les Nets vont trop jouer facile. Cleveland reviendra à 3 points. Mais c’est un peu ça les playoffs (bien que c’est encore le playin), il n’y a pas vraiment de mauvaise équipe. La franchise dite plus faible, va toujours se battre pour rester aux abords des 10 points et une fois n’est pas coutume, cela a failli payer pour les Cavs avec un gros run. Si seulement certains joueurs avaient été au rendez-vous, à l’image de Caris Levert, absolument horrible hier, le scénario aurait pu changer du tout au tout. Et puis bon courage pour aller arrêter deux des meilleurs attaquants de l’histoire en face…

Si les deux hommes forts étaient dans la place, il faut rendre hommage à Bruce Brown. Complètement oublié par la défense car il fallait faire des choix, Brown a été le parfait complément de ses deux stars. Pouvant passer ou finir au cercle, il s’est promené mais pas besoin de s’enflammer pour autant, les Celtics ne lui laisseront pas autant d’espace. Andre Drummond, Kevin Durant et Nic Claxton ont commencé fort en protégeant la raquette et ça a donné le ton pour la suite. Le coach des Cavs regrette que son équipe se soit déchirée lors de l’entame car peu importe les trous d’airs de Brooklyn, c’est impossible de revenir et gagner, face à des monstres pareils, surtout en faisant les bons choix dans le money-time. Et en parlant de cracks, Darius Garland se pose ici même : 34 points. Etincelant à 3 points, magnifique au shoot et soyeux pour finir dans la raquette, le All-Star n’a malheureusement pas eu l’aide qu’il méritait et a manqué de lucidité en fin de match. Personne ne lui en voudra, sa performance est digne des plus grands. A noter le très grand match de Kevin Love, l’apport de Rajon Rondo et Evan Mobley. Il se pourrait bien que les rotations changent lors du prochain match pour se donner les meilleures chances possibles. Ce sera finalement Kevin Durant qui plantera plusieurs shoots de suite comme à son habitude à 45 degrés, pour s’octroyer la victoire.

Brooklyn ouvrira ses playoffs ce dimanche à 21h30 contre les Celtics alors que les Cavaliers tenteront d’arracher une place face aux Hawks ou Hornets vendredi soir. Le playin a prouvé que le niveau était déjà relevé avant même les playoffs.

La rumeur chaude de la nuit : Rudy Gobert vers les Warriors en cas de craquage en playoffs ?

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Kyrie Irving fait le triste de bilan de la saison pour Brooklyn : "Je pense que je suis devenu une distraction"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités