*
Connect with us

Actualités

Kyle Lowry dévoile ses critères pour la free agency : « l’argent parle, les années de contrat parlent, soyons honnêtes »

Source photo : CBS Sports

Absent des playoffs, Kyle Lowry peut se concentrer sur son avenir et imposer quelques conditions. Le meneur prévient que l’argent et la durée du contrat seront importants, même si sa famille va intervenir dans sa décision. 

Pas loin de quitter les Raptors à la dernière deadline, Kyle Lowry sera, cette fois, plus libre pour partir sachant que le meneur est en fin de contrat. A 35 ans, K-Low garde une niveau plutôt très bon pour son âge, en témoigne ses 17.2 points, 7.3 passes et 5.4 rebonds de moyenne sur la saison. Pour autant, rien n’indique que Kyle Lowry va rester à Toronto.

En effet, le meneur pose le pour, le contre de sa future décision. Kyle Lowry ne doute pas, mais il réfléchit beaucoup à son futur, notamment en fonction de souhaits de sa famille et le plus dur sera de trouver le juste milieu entre tous les critères. Cependant, le champion NBA 2019 avoue aussi qu’il aimerait faire taire les critiques qui concernent lui et les Raptors.

Ca va être un facteur parce que j’aime le défi des gens qui ne comptent plus sur moi, plus sur l’équipe. Ma famille sera aussi un facteur majeur. L’argent parle, les années de contrat parlent, soyons honnêtes…Au bout du compte, je veux être sûr que ma famille veille sur plusieurs générations.

Neuf saisons à Toronto, sept participations en playoffs, un titre NBA et de la reconnaissance tard dans sa carrière : Kyle Lowry a vécu des bas, mais aujourd’hui le meneur arrive à un moment crucial dans sa vie de basketteur professionnel. Difficile d’avoir un mix du projet sportif, financier, une place de titulaire garantie, une résidence pas loin de sa famille mais dans le même temps, il reste très attaché aux Raptors, à Toronto, le choix sera donc très difficile.

Lors de la dernière deadline, le Heat, les Lakers et les Sixers étaient sur le coup, et il se murmure aussi que les Knicks soient intéressés non plus, tout comme les Raptors qui voudront faire revenir leur meneur. Kyle Lowry aura donc l’embarras du choix, surtout que son apport reste encore très bon, mais compte-tenu de ses critères, les équipes vont aussi rapidement se restreindre. 

Natif de Philadelphie, ce serait une belle histoire pour Kyle Lowry de rejoindre les Sixers, et pour sa famille, ce sera l’idéal. Mais, d’autres paramètres seront à prendre en compte, car le meneur ne viendra pas pour être remplaçant, et encore moins au minimum.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités