*
Connect with us

Actualités

Kyle Lowry a trouvé son nouveau bro : Kawhi Leonard montre qu’il est en forme, ça va faire mal à Toronto !

Source photo : Sak Sports Blog
Les Raptors accueillaient cette nuit les Cavaliers pour leur match d’ouverture de saison régulière. Après une année presque blanche à San Antonio, Kawhi Leonard a enfin effectué son retour en NBA, sous l’ovation de son nouveau public de Toronto. Et une victoire à la clé face à leurs anciens bourreaux, c’était une première sans fausses notes pour l’ailier au rire improbable.

« Ce soir, les Cavaliers débarquent en ville ». Honnêtement, ces 4 dernières années, lorsqu’un fan des Raptors (voire un joueur) entendait cette phrase, il était à deux doigts de se chier dessus ! Car ça signifiait se faire violemment gifler par LeBron James et sa bande. Sauf que le King est désormais parti en Californie et que son squad n’a clairement plus la même gueule sans lui…

Attendu logiquement comme le nouveau leader de cette équipe des Cavs, Kevin Love a été en sérieuse galère d’entrée de partie, ratant à peu près tout ce qu’il tentait, bien gêné par un Pascal Siakam qui éjectait Serge Ibaka du cinq majeur. C’est Rodney Hood qui a commencé à prendre les choses en main en attaque (cette phrase pique tellement…) pendant que Kyle Lowry commençait sa partition. 5 points et 4 passes rien que dans le premier quart-temps pour le meneur, et ce n’était que le début d’une soirée parfaite pour la moitié de DeRozan.

Très intéressant l’an dernier lorsque Tyronn Lue le faisait jouer, Cedi Osman (17 points, 10 rebonds, 4 passes, 2 interceptions) s’est rapidement mis en rythme, maintenant les Cavs au contact au tableau d’affichage à l’issue du premier quart-temps. Mais ça n’allait pas durer, sous l’impulsion de l’excellent Fred VanVleet. Son nom est cheum, mais son talent est toujours là, lui qui a été un des maillons essentiels de la grosse saison des Raptors l’an dernier. Pendant que Kevin Love continue d’envoyer des briques(5/18 au tir, 10/14 aux lancers pour sauver les stats), Kawhi Leonard retrouve petit à petit ses sensations et vient punir la faible raquette des Cavaliers, bien aidé par son ancien pote des Spurs Danny Green. Leur défense étouffe leurs adversaires et c’est avec 13 points d’avance qu’ils reviennent au vestiaire : 60-47.

Pour sa première, Collin Sexton a vraiment eu du mal ! 4 fautes commises et 3 ballons perdus lors de ses 10 premières minutes de jeu. Ce n’est qu’une première, mais le meneur a connu un dépucelage assez douloureux. Chez les Cavs, seul Cedi Osman sort la tête de l’eau, ce qui laisse champ libre aux Raptors pour accroitre leur avance. Ce qu’ils feront, atteignant +20 sur une nouvelle bombe de Lowry (27 points, 8 passes, à 10/12 au tir dont 5/6 à distance). Très décevant l’an dernier lors de son arrivée à Cleveland, Jordan Clarkson sera attendu au tournant cette saison, et il a plutôt répondu présent lors de ce premier match.

Il va prendre feu lors du début du dernier acte, avec 4 tirs de suite, immédiatement imité par Sexton, qui rentrera ses deux seuls tirs de la rencontre. Victime de leur relâchement, les Raptors voient leur avance se faire sérieusement remonter, ce qui ne plait pas du tout à Ibaka qui va d’abord rentrer un 3-points, puis deux lancers-francs et enfin un layup pour stopper la remontée adverse. Osman et Love vont obtenir à leurs tours plusieurs passages sur la ligne, mais Lowry et Leonard (24 points, 12 rebonds), le duo star de Toronto (aie ça fait encore bizarre à dire) fait tranquillement le taff en fin de rencontre : 116-104.

Première réussie pour Nick Nurse dans ses débuts avec les Raptors. En dehors du résultat, il était avant tout question de juger de l’adaptation de Kawhi sous ses nouvelles couleurs. Entre ovations du public, efforts défensifs et beaux débuts de combinaisons avec Lowry, les voyants semblent tous au vert pour Toronto. Premier gros test dès vendredi, avec la réception des Celtics. Leur nouvelle future bête noire ?
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités